La fôret flambe à Tanger

Un gigantesque incendie, qui s’est déclaré mardi après-midi dans une zone forestière aux environs de Tanger, a ravagé plus de 40  ha d’arbustes et d’essences secondaires qui s’est déclaré dans une zone montagneuse et enclavée (forêt dite Béni Harchane à près de 70 km à l’est de Tanger), a été signalé vers 14h00 par l’équipage d’un avion qui survolait la région. Après 19 heures de lutte acharnée contre les violents brasiers attisés par de fortes rafales de vent, les éléments de la Protection civile et les services des eaux et forêts sont parvenus, mercredi vers 10h00, à circonscrire et à éteindre les foyers de cet incendie. La population locale s’est, de son côté, mobilisée auprès des équipes d’intervention pour lutter contre l’incendie dont les causes restent, pour le moment, inconnues. Le vent d’est qui sévit sur la région depuis 8 degrés sur l’échelle de Beaufort, a rendu impossible toute intervention aérienne contre l’incendie.
Durant les dernières 48h, les éléments de la protection civile de Tanger ont dû également intervenir contre quatre autres incendies de forêt au niveau de différentes communes de la région. A la commune de Tatouft, la protection civile et les services des eaux et forêts ont livré bataille, durant toute l’après midi et le  début de soirée de mardi, pour venir à bout d’un incendie qui a détruit 5 ha de  forêt constitués essentiellement d’arbustes et d’essences secondaires. A Ksar-Sghir, les éléments de la protection civile, épaulés par des agents des eaux et forêts, ont pu maîtriser, le même jour, un autre incendie déclaré dans un endroit difficile d’accès dans la forêt dite Oued Aliane. Les flammes ont toutefois pu raser 2 ha d’arbustes. Dans la forêt dite Somata,  la protection civile et les services des eaux et forêts ont dû intervenir à deux reprises en l’espace de trois jours.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *