La formation comme ambition

La formation comme ambition

Jalal Charaf est directeur central de la formation en cours d’emploi à l’office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) depuis un peu plus d’une année. Il occupe ce poste après plusieurs années d’expérience au sein de différentes structures, mais aussi grâce à une formation riche et solide. Après des classes préparatoires SUP/SPE au lycée Faidherbe à Lille en France, Jalal Charaf intègre L’Ecole centrale de Paris en 1996. Il opte pour l’option Génie civil. En troisième année, il a la possibilité de poursuivre sa formation aux Etats-Unis. C’est ainsi qu’il rejoint l’université Cornell de New York, en mai 1999.
Jalal a ainsi un double diplôme, celui d’ingénieur en arts et manufactures délivré par l’Ecole Centrale de Paris ainsi qu’un master en structures. Parallèlement à ses études supérieures, Jalal Charaf effectue un stage de six mois, toujours aux Etats-Unis. Ainsi, de juillet à septembre 1997, il est «Employee and Supervisor Assistant» dans une chaîne de production de chocolat à The wisconsin cheesman. Il passe aussi un stage d’un mois en tant que «Assistant Brand Manager» au sein de la multinationale Procter & Gamble Morocco, à Casablanca. M.Jalal a par ailleurs participé à la réalisation d’une étude de marché pour recommander ou pas le lancement d’un nouveau produit. Ces stages vont être d’une grande importance pour ce jeune directeur.
Dès son retour au Maroc en juin 1999, il rejoint Prefab du Gharb à Kénitra. C’est en fait dans cette entreprise familiale que ce jeune manager va faire ses premiers pas dans le monde des affaires. Il est d’abord directeur des Opérations de 1999 à 2000, puis directeur général jusqu’en 2003. Parallèlement, il enseigne à temps partiel les mathématiques et les sciences physiques à l’université Al Akhawayn, où il occupe également le poste de directeur du Développement de l’«Executive Education Center ». Un centre géré avec la Chambre américaine du commerce au Maroc.
Mais au bout de trois ans, Jalal décide de tout laisser tomber, et Prefab du Gharb et Al Akhawayn, pour exercer dans un nouveau secteur. Il rejoint en fait la Banque mondiale où il sera, pendant deux ans, chargé de projets au sein de la Société financière internationale au bureau de Rabat. Jalal Charaf est actuellement directeur central de l’OFPPT. «À mon arrivée à la tête de la DFCE, la direction générale de l’Office m’a clairement signifié son souci de débloquer au plus vite la situation et m’a apporté son appui et engagement pour porter la performance des services de l’Office à un niveau satisfaisant.
Pour y parvenir, nous avons commencé à lever les obstacles au bon fonctionnement du système au niveau de l’instruction et du remboursement des CSF». Ce jeune papa, âgé d’à peine 30 ans est de nature combative et active. Il est ainsi membre de plusieurs associations et fédérations, notamment la Fédération de matériaux de construction, de l’Association marocaine de l’industrie du béton, du club Rotaract de Kénitra…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *