La gauche cherche sa voie

La Fédération de la jeunesse marocaine a organisé, samedi à Rabat, en collaboration avec l’Institut national démocratique pour les affaires internationales, un séminaire sur "les jeunes et l’avenir de la gauche au Maroc ", à l’occasion de la tenue de la troisième session de la commission administrative de la Fédération.
Intervenant lors de cette rencontre, le secrétaire général du Parti socialiste démocratique (PSD), Aissa Ouardighi, a estimé qu’"on ne peut pas imaginer l’avenir de la gauche démocratique en général et de la gauche socialiste en particulier sans que la jeunesse ne soit au cœur de l’avenir de la gauche".
Il a souligné que la catégorie des jeunes qui représentent les forces vives de la société, doit jouer pleinement le rôle qui est le sien dans les activités intellectuelles, politiques, culturelles et associatives ayant trait à l’action partisane responsable, ajoutant que les jeunes et la catégorie des étudiants en particulier ont joué des rôles importants, depuis longtemps, à tous les niveaux.
M. Ouardighi a souligné que le Maroc a réalisé d’importants acquis dans le processus de la transition démocratique, notamment au niveau politique et des droits de l’Homme, appelant à consacrer une partie importante des travaux de ce séminaire à l’examen de la situation sociale des jeunes, surtout suite à l’annonce de l’initiative nationale pour le développement humain.
De son côté, le secrétaire général de la Fédération de la jeunesse marocaine, Said Taghi, a indiqué que le choix du thème de cette rencontre est motivé par le fait que le projet de la gauche au Maroc souffre de plusieurs problèmes. Il cite notamment l’existence de plusieurs partis de la même famille et par conséquent le gaspillage d’un ensemble d’efforts et d’énergies qui peuvent impulser une véritable dynamique à la scène partisane et à la concrétisation du projet sociétal moderniste de la gauche marocaine.
Ce séminaire, auquel ont pris part des sensibilités politiques et associatives, a été marqué par plusieurs interventions traitant les thèmes de "La gauche et le projet sociétal moderniste", "Les alliances et l’avenir de la gauche" et "La contribution des jeunes dans le projet de la gauche de l’avenir ".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *