La Guinée-Bissau dément catégoriquement sa participation aux festivités de création de la pseudo RASD


"Dire qu’une délégation a quitté Bissau pour participer à de telles festivités. Ca, je le nie catégoriquement", a affirmé M. Ernesto Carvalho dans une déclaration lundi matin à la MAP, ajoutant que "ce n’est pas la première fois qu’ils (les séparatistes du Polisario) lancent des informations gratuites".

L’agence de presse algérienne (APS) avait indiqué, samedi, que les festivités commémorant le 30ème anniversaire de la proclamation de la prétendue "République arabe sahraouie démocratique (RASD)" ont commencé, "en présence de délégations d’une quinzaine de pays", dont la Guinée-Bissau.

"Les informations faisant état de l’envoi par mon pays d’une délégation à la soi-disant +RASD+ pour assister à ces festivités sont dénuées de toute véracité", a-t-il encore souligné.

"Nous ne reconnaissons pas la RASD et nous ne la reconnaîtrons jamais. Ca c’est sûr et certain", a assuré le ministre bissau-guinéen de l’Intérieur, actuellement en visite au Maroc.

Il a réaffirmé la position constante de son pays en faveur de l’intégrité territoriale du Royaume, soulignant qu’il s’agit d’une question "indiscutable" et d’un "problème qui n’existe même pas". "Le Maroc est tel qu’il est et ne sera jamais divisé", a-t-il tenu à affirmer.

Il s’avère donc que, par ces allégations, les séparatistes, et l’Algérie qui constitue leur seul soutien, veulent gonfler le nombre des délégations participant à ces soi-disant festivités pour démontrer le prétendu "soutien international à la cause du peuple sahraoui".

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *