La Jamahiriya soutient l’unité territoriale du Royaume

La Jamahiriya soutient l’unité territoriale du Royaume

Le secrétaire du Comité populaire général libyen, Al-Baghdadi Ali Al-Mahmoudi, a affirmé que la Jamahiriya arabe libyenne soutient l’unité territoriale du Royaume du Maroc et espère tourner la page du passé et dépasser la tiédeur qu’ont connue les relations entre les deux pays. Dans une déclaration au journal «Acharq Al Awsat», publiée samedi, dans son édition de Casablanca, M. Al Baghdadi a indiqué que la Jamahiriya arabe libyenne soutient la marocanité du Sahara. Il a ajouté en réponse à une question sur la position de la Jamahiriya arabe libyenne concernant le conflit sur le Sahara marocain, que «notre position est claire et sans ambages. Nous sommes avec l’unité territoriale du Royaume du Maroc».
«En Jamahiriya, nous sommes attachés, peuple, gouvernement et direction, à conférer un caractère privilégié aux relations avec le Maroc et à rester proches les uns des autres afin de pouvoir relancer une Union du Maghreb Arabe forte et capable de relever les défis qui lui sont posés», a indiqué le Comité populaire général libyen. Il est à rappeler que Al-Baghdadi Ali Al-Mahmoudi a co-présidé, jeudi et vendredi derniers à Rabat, les travaux de la 8ème session de la haute commission mixte maroco-libyenne.
Le Premier ministre Abbas El Fassi s’est entretenu, vendredi Rabat, avec le secrétaire du Comité populaire général libyen (Premier ministre), Al Baghdadi Ali Al Mahmoudi, en marge de la 8ème session de la haute commission mixte maroco-libyenne, dont les travaux se sont ouverts jeudi. A l’issue de cette entrevue, Ali Al Mahmoudi a déclaré à la presse que sa rencontre avec Abbas El Fassi vient en complément du débat entamé jeudi sur la coopération bilatérale, soulignant qu’il a été décidé de mettre en œuvre les différents programmes de coopération dans le cadre d’un planning bien défini.
Il a été également convenu, ajoute M. Ali Al Mahmoudi, de mettre en application les projets d’accords et conventions qui seront signés, faisant état de la volonté réelle des deux pays dans ce sens. Les relations entre les deux pays devraient connaître une dynamique exceptionnelle dans la mise en œuvre des programmes de coopération et de renforcement des relations diplomatiques et politiques, a-t-il dit, saluant la concertation entre Rabat et Tripoli dans tous les domaines notamment en matière de mise en œuvre des programmes de l’UMA. «Nous essayons autant que faire ce peut d’activer les instances en suspens et l’action des commissions de l’UMA», a-t-il souligné. La haute commission mixte maroco-libyenne a examiné et approuvé huit projets d’accords et conventions dont la commission technique préparatoire avait établi les grandes lignes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *