La jeunesse en action pour la Palestine

La jeunesse en action pour la Palestine

La ville impériale Fès abritera la semaine prochaine la 2ème édition du Congrès mondial de la jeunesse et des jeunes. Placé sous le signe du soutien du peuple palestinien, cet événement se tiendra du 12 au 15 décembre.
Des associations estudiantines des quatre coins du monde se donnent alors rendez-vous pour la seconde fois dans la ville spirituelle du Royaume pour débattre de différents sujets relatifs à la cause palestinienne. Cette manifestation verra effectivement la participation de 120 associations et organisations nationales locales ou régionales estudiantines, marocaines, arabes et étrangères. "Ce congrès revêt une importance particulière. Il est exclusivement destiné à la question palestinienne.
De jeunes étudiants viendront du Moyen-Orient, de l’Afrique, de l’Amérique latine et d’Europe. Mêmes de hautes personnalités politiques y seront présentes dont des représentants de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP). Durant quatre jours, les congressistes discuteront de divers sujets axés sur les préoccupations majeures du peuple palestinien.", souligne Youssef Maggouri, membre du comité d’organisation du Congrès et coordinateur du Conseil international de la jeunesse pour Al-Qods.
Ainsi, étudiants et plusieurs personnalités représentant les milieux politique, intellectuel et même artistique de divers horizons tiennent à manifester leur soutien à ce peuple qui a fait, durant ses longues années de combat, preuve de courage, de détermination et de persévérance dans leur lutte pour la liberté et la vie avec dignité. Côté marocain, près de 50 organisations ont confirmé leur présence au Congrès. Au programme de cet événement, figurent des conférences et des ateliers de discussions thématiques animés par différentes figures emblématiques. Il sera également question de la restructuration du Conseil international de la jeunesse pour Al-Qods à ce Congrès. "Ce Conseil a été créé en 1998. Il s’est assigné comme mission d’apporter de l’aide au peuple palestinien à travers des actions humanitaires comme la construction d’écoles et la restauration des monuments historiques de la ville d’Al Qods. La restructuration de cet organisme, qui fera l’objet de débat à ce deuxième Congrès de la jeunesse, permettra de mener à bien ses engagements.", Youssef Maggouri.
Par ailleurs, les participants à cette rencontre ne se contenteront pas de discuter. Cette manifestation aboutira, estime les organisateurs, à une série de mesures et de dispositions concrètes.
Ainsi, un programme d’actions concrètes à caractère humain sera élaboré à l’issue de ce Congrès, initié par les organisations marocaines de jeunesse, membres de l’Union de la jeunesse arabe (jeunesse istiqlalienne, socialiste, mouvement de la jeunesse démocratique progressiste, jeunesse ouvrière marocaine et jeunesse ittihadia) en coordination avec l’Association marocaine de soutien au peuple palestinien et le Conseil de la ville de Fès. Rappelons que la première édition du Congrès de la jeunesse et des jeunes a eu lieu en 1998 dans la même ville marocaine. À l’issue de cette rencontre, des recommandations ont été formulées.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *