La Journée de la terre à Agadir

C’est sous le signe de la solidarité avec le peuple palestinien, son Intifada et son président, que la Communauté urbaine d’Agadir a organisé une manifestation de solidarité avec le peuple palestinien. Celle-ci a coïncidé avec la commémoration de «la Journée de la terre». Un événement qui a marqué, en 1976, l’entrée en force des Palestiniens dits de 48 dans la lutte pour la libération et contre l’expropriation de leurs terres ainsi que l’installation des colonies israéliennes.
Au cours de cette soirée de solidarité, qui a coïncidé avec la nouvelle agression israélienne contre le peuple palestinien et son leader, le président Yasser Arafat, les organisateurs et l’assistance ont fustigé «la campagne terroriste» menée par les forces d’occupation contre le peuple palestinien désarmé. Cette manifestation, organisée par la Communauté urbaine d’Agadir, a débuté le 29 mars. Elle a été marquée par la participation de Wassif Mansour, ministre plénipotentiaire auprès de l’Ambassade de Palestine à Rabat, Ahmed Maaly, maire de Doha (Ramallah) et des artistes marocains, jordaniens, palestiniens et égyptiens.
Au cours de cette manifestation de solidarité avec le peuple palestinien, une conférence-débat a eu lieu samedi sur l’Intifada avec des interventions sur «l’Intifada et les médias» par Wassif Mansour, «le dernier sommet arabe et l’Intifada» par Hassan Soussi de la chaîne de télévision arabe basée à Londres ANN et «La terre et le droit de retour».
La présentation de la pièce théâtrale (Hayatt, Hayatt: vie, vie) de Ghannam Ghannam par la troupe palestinienne du théâtre libre et une soirée artistique animée par le duo Khadija Assad et Saadallah Aziz et les groupes Lamchaheb et Jil Jilala ont également marqué cette manifestation .

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *