La livraison des vaccins accuse du retard

La livraison des vaccins accuse du retard

Les premiers lots de vaccin contre la grippe A/H1N1 ne sont toujours pas disponibles alors que le ministre de la Santé avait indiqué que la vaccination commencera à compter de la mi-octobre. «Nous n’avons encore rien reçu. La livraison des premiers lots de vaccins contre la grippe A/H1N1 est normalement prévue pour fin octobre. Vu la quantité importante de vaccins, les livraisons se feront progressivement», a affirmé Dr. Abderrahmane Belmamoun, de la direction de l’épidémiologie au ministère de la Santé lors d’une rencontre sous le thème «La grippe saisonnière dans un contexte de pandémie», qui s’est tenue mercredi 7 octobre à Casablanca. M. Belmamoun n’a toutefois pas précisé la quantité qui sera disponible à cette date.
Ce qui est certain c’est que ces derniers seront insuffisants pour une vaccination de masse. Et par conséquent, les traitements seront réservés aux personnes à risque. Cela dit, la liste des populations prioritaires n’a toujours pas été établie par le ministère de la Santé. Cette année est assez exceptionnelle puisque la vaccination contre la grippe saisonnière s’inscrit dans un contexte lié à la grippe A/H1N1. Lors de cette rencontre, le Pr Mohamed Hassar, directeur de l’Institut Pasteur du Maroc a recommandé à l’ensemble des Marocains et en particulier les personnes âgées, à risque et les enfants de se faire vacciner dans les meilleurs délais contre la grippe et ce afin d’éviter une double contamination (virus grippal et A/H1N1). 600.000 doses de vaccins contre la grippe saisonnière à savoir 500.000 doses de Vaxigrippe et 100.000 doses de Fluarix sont disponibles sur le marché marocain.
La période idéale de vaccination contre le virus grippal est de fin septembre à décembre mais plusieurs études insistent sur le fait de se faire vacciner jusqu’au mois de mai. A noter que la vaccin contre la grippe saisonnière ne protège pas contre le virus A/H1N1. Les deux vaccinations sont différentes, séparées et clairement différenciées avec deux vaccins spécifiques. Pour les personnes qui se feront vacciner contre les deux types de grippe, les vaccinations doivent être espacées de 21 jours au minimum. La vaccination contre le virus de la grippe A/H1N1 se fera en deux doses à trois semaines au minimum d’intervalle pour la grande majorité de la population. Cette rencontre organisée à l’occasion du lancement de la campagne 2009-2010 de vaccination contre la grippe saisonnière a été l’occasion d’insister sur la vaccination en milieu professionnel qui continue de faire défaut dans notre pays. C’est ainsi que l’Institut Pasteur a prévu l’organisation des campagnes de vaccination sur le lieu de travail au profit des entreprises et administrations qui le souhaitent. «Nous lançons un appel aux dirigeants d’entreprises pour les sensibiliser sur l’importance de la vaccination collective au sein de leurs locaux. Il y va de la santé de leurs collaborateurs et de celle de leur entreprise et des indicateurs de productivité», a déclaré Pr Hassar. Les complications liées à la grippe représentent 3 à 5 millions de cas de maladies graves et sont à l’origine de 250.000 décès dans le monde.
Chaque année, 5 à 15% de la population mondiale, soit environ 600 millions de personnes, souffrent d’infections des voies respiratoires supérieures dans le cadre de l’épidémie annuelle de la grippe. Malgré ces statistiques alarmantes, la grippe saisonnière reste sous-estimée.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *