La lumière dans le monde rural

L’électrification rurale passe à la vitesse supérieure. Un axe prioritaire, parmi d’autres, routes, alimentation en eau potable, en vue de désenclaver le milieu rural. En effet, dans son bilan pour l’année 2001-2002, l’Office National d’électricité (ONE) relève que le nombre de villages ayant bénéficié du Programme d’Electrification Rurale Global (PERG) a augmenté de 3 % par rapport à l’année 2000, passant ainsi de 1715 villages à 1760 villages réalisés.
Dans ce cadre, l’Office précise que l’électrification de ces villages, qui s’est effectuée dans le respect de l’équilibre régional, a nécessité la construction de 2154 KM/MT, 5411 KM/BT, 1023 Postes de Transformation pour une puissance installée d’environ 74 MVA.
Depuis la mise en place du Programme d’Electrification Rurale Global (PERG), l’ONE a procédé au recensement des villages du Royaume en vue d’évaluer les besoins en matière d’électrification rurale et d’établir un schéma directeur. Ainsi, au début de 1996, une campagne de prospection a été lancée et les rapports établis par les techniciens de l’ONE ont été analysés, traités et intégrés dans la banque de données PERG. Cette opération a duré près de trois ans et a concerné initialement plus de 35.000 villages.
A ce jour, le recensement effectué par l’Office a touché plus de 38.000 villages. Lors de l’élaboration du schéma directeur plusieurs paramètres ont été pris en compte. Il s’agit notamment du choix des villages au moindre coût au foyer pour pouvoir choisir la technique appropriée à chaque village. Un choix qui a été complété par deux nouveaux critères soucieux à la fois de l’équilibre régional en matière d’électrification rurale et de la dispersion de l’habitat.
Exemple : l’électrification rurale décentralisée est la technique la mieux appropriée dans le cas où les villages sont caractérisés par des habitats ou des groupements d’habitat dispersés, ce qui suppose que le coût de raccordement au réseau interconnecté est prohibitif. Selon les informations de la base de données de l’ONE, entre 100.000 et 200.000 foyers, dans le monde rural, sont concernés par ce mode d’électrification et principalement à l’électrification par kits photovoltaïques. Dans cette procédure, les techniques qui peuvent être utilisées sont les systèmes photovoltaïques, les micro-centrales hydrauliques, les éoliennes, les groupes électrogènes et les systèmes hybrides. Aujourd’hui, le Programme d’Electrification Rurale Global (PERG) est à sa troisième phase. Et dans le cadre du programme de la généralisation de l’électrification du monde rural d’ici 2008, le PERG III concernera 5.181 villages, soit 318.354 foyers répartis dans 50 provinces. Le budget alloué à ce programme, qui permettra d’atteindre un taux d’électrification du monde rural de 70% à l’horizon 2004, est de 3.845 millions MAD. Il faut dire que l’électrification des foyers ruraux, en plus de l’alimentation en eau potable et les routes, permettra de désenclaver les contrées rurales, créer de bonnes conditions de vie sur place, et de freiner par ailleurs le phénomène de l’exode rural.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *