La lutte contre la cochenille du cactus s’intensifie dans le Souss-Massa

La lutte contre la cochenille du cactus s’intensifie dans le Souss-Massa

Cet insecte est spécifique au cactus et ne s’attaque pas aux autres cultures

Une campagne de sensibilisation sur la cochenille du cactus a été organisée récemment dans la région du Souss-Massa, et qui a touché les agriculteurs des provinces de Chtouka Ait-Baha et Tiznit. Initiée par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) en partenariat avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), cette campagne s’est adressée aux acteurs concernés, notamment les agriculteurs et les associations professionnelles, afin de les sensibiliser à l’importance de lutter contre la cochenille de cactus et protéger les cultures de ce fruit. La campagne vient pour lutter contre la cochenille du cactus, un parasite ravageur, et qui constitue une menace pour les plantations de cactus dans la région du Souss-Massa.

La cochenille peut provoquer un dépérissement de la plante, en cas de forte infestation et en l’absence de mesures de lutte. Cet insecte est spécifique au cactus et ne s’attaque pas aux autres cultures. L’utilisation des fruits et raquettes ne présente aucun risque ni pour la consommation humaine ni pour l’alimentation animale. L’écrasement de l’insecte dégage une substance colorante rouge très visible, appelée le carmin. Cette substance est utilisée comme colorant naturel dans l’industrie alimentaire, pharmaceutique et cosmétique par plusieurs pays, notamment en Amérique latine.

Cette dernière se couvre de filaments cireux et duveteux blancs ; les femelles, peu mobiles, se fixent sur la surface de la plante, se nourrissent et se reproduisent sur les raquettes. Les mâles sont très mobiles en masse et s’envolent. La cochenille du cactus a été détectée pour la première fois au Maroc, fin 2014 à Sidi Bennour. Des mesures ont été prises pour limiter sa diffusion et réduire les dégâts occasionnés sur les plantations de cactus. Une enveloppe budgétaire de 80 millions de dirhams (MDH) a été consacrée par le département de l’agriculture au niveau national pour le renforcement des mesures de lutte contre la cochenille du cactus, et un comité de vigilance a été mis en place pour le pilotage et le suivi du programme d’arrachage et d’enfouissement des plantations fortement infestées. Depuis l’avènement du Plan Maroc Vert, près de 500 millions DH ont été investis dans le développement de la filière du cactus, notamment pour la plantation de plus de 40.000 hectares, l’aménagement des pistes, la construction et l’équipement de 8 unités de valorisation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *