La Lydec forme ses agents

La Lyonnaise des Eaux de Casablanca (LY-DEC) est dans l’air du temps. Une entreprise moderne qui n’admet pas qu’un de ses agents soit analphabète à l’ère de la révolution technologique et du développement rapide que connaît le secteur de la communication et du traitement de l’information. Pour ce fait, la LYDEC lance en septembre 2000 un vaste programme d’alphabétisation au profit de ces agents.
Ce programme rentre dans le cadre d’une convention tripartite signée entre l’entreprise, l’Office de la Formation Profe-ssionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT) et la Fondation Zakoura. Il permet à pas moins de 500 agents de la LYDEC de suivre des cours d’alphabétisation fonctionnelle en langues arabe et française.
Lors de la première étape qui vient de s’achever, quelque 106 collaborateurs ont pu bénéficier de 160 heures de cours de langue arabe qui se sont déroulées en deux grands modules.
Le premier module qui s’articule autour de 80 heures de formation a démarré en octobre 2000. Ainsi, les agents inscrits ont pu s’initier avec succès aux principes de base de la langue arabe. La formation s’est déroulée en séances d’apprentissage de lecture et de l’écriture.
Le second module, qui porte sur l’alphabétisation fonctionnelle proprement dite, a été entamé en juillet 2001. Durant ce module, qui a pris fin en décembre 2001, l’approche a consisté à donner aux participants de nouveaux éléments pour compléter l’initiation en se basant sur des exemples et des cas pratiques au quotidien de l’entreprise.
Ainsi en petits groupes de douze personnes, les agents de la LYDEC assistaient avec beaucoup d’assiduité aux cours dispensés par de jeunes instructeurs de la Fondation Zakoura deux fois par semaine vers la fin de la journée dans sept sites différents de l’entreprise (CFP, délégations…), à proximité du lieu de travail.
L’évaluation de cette première étape d’alphabétisation en langue arabe, soulignent les responsables de l’entreprise, a abouti à des résultats conc-luants qui confortent la direction générale de LYDEC dans ses convictions et qui permettent d’envisager avec sérénité et optimisme la deuxième étape du programme. Cette étape, qui portera sur l’alphabétisation fonctionnelle en langue française, profitera à près de 500 agents qui bénéficieront d’un volume de 240 heures de formation réparties en deux modules successifs.
Il est à souligner que ces formations d’alphabétisation fonctionnelle sont de nature à mettre un terme à la question d’analphabétisme au sein de l’entreprise et par conséquent améliorer la productivité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *