La MAP Plébiscite l’ALMANACH ROYAL 2005

Le quotidien "Aujourd’hui Le Maroc" vient d’éditer une publication hors série tout en finesse, en beauté et en couleurs sur les activités royales durant l’année 2005, sous le titre: "Almanach Royal 2005". Cette édition de prestige, plaisante à regarder et agréable à lire, a pour objectif de "valoriser les activités royales" qui ont marqué l’actualité, mois après mois, durant l’année écoulée.
C’est un recueil d’éditoriaux, d’analyses, d’entretiens et de cadrages qui, comme l’annonce fièrement le directeur de la publication et de la rédaction du journal, Khalil Hachimi Idrissi, "montre le chemin parcouru par notre pays dans la voie du progrès et le travail inlassable accompli par SM le Roi Mohammed VI pour la réalisation du projet de société qu’il forme pour notre nation". Que ce soit l’assurance maladie, les télécommunications, le cinéma, la culture, l’artisanat, le tourisme, l’habitat, l’industrie, l’enseignement, ou la sécurité et la diplomatie, l’empreinte royale est partout perceptible. Le Souverain est sur tous les fronts…
C’est le Souverain qui impulse le réchauffement des relations avec l’Espagne avec l’accueil des Souverains espagnols, le roi Juan Carlos 1er et la Reine Sofia, en janvier, qui inaugure une nouvelle ère de coopération avec le Mexique en recevant le président Vicente Fox, en février, qui resserre les relations avec les Etats du continent africain par des tournées en Afrique.
C’est le Souverain qui veille au maintien des bonnes relations avec les pays voisins avec l’accueil du président mauritanien Ely Ould Mohamed Vall, en novembre, et au renforcement des relations avec les pays arabes et asiatiques par ses visites aux Emirats arabes unis et à Singapour, en avril, puis à Bahreïn et au Japon en novembre. 2005 aura été aussi l’année du parachèvement de la mission de l’IER, de la mise en ligne de la synthèse du rapport général sur les 50 ans de développement humain au Maroc, de la reforme du code de la nationalité et de tant d’autres réalisations, une année qui allait finir en apothéose avec la célébration du cinquantenaire de l’indépendance. Mais l’année n’était pas encore achevée que déjà mûrissaient les idées clés pour l’avenir, clés pour le triomphe de la cause première du Royaume, la question du Sahara.
C’est la restructuration du Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes, annoncée dès le mois d’août, et la conception d’une nouvelle approche (annoncée en novembre), pour la résolution définitive du conflit artificiel créé autour de cette question, à savoir le projet d’autonomie qui fera date dans l’histoire du Maroc.
L’almanach (228 pages) comporte plusieurs entretiens qui apportent un éclairage sur les différents domaines de développement au Maroc. Ils sont réalisés avec Driss Jettou sur les chantiers de développement lancés dans le pays, Abdelaziz Meziane Belfqih, sur les reformes entreprises sous le règne de SM le Roi Mohammed VI, Mohamed Benaïssa, sur l’action diplomatique du Maroc, Abderrahim Harouchi, sur "les fruits de l’INDH", Driss Benzekri, sur le travail accompli par l’IER, Nabil Benabdallah, sur le bilan du département de la communication, Ahmed Taoufiq Hejira, sur la dynamique de l’habitat, Ahmed Lahlimi sur les nécessités de la planification et Adil Douiri sur le chantiers du tourisme. L’ "Almanach royal 2005 " est un témoignage édifiant par le texte et l’image  sur la marche du Maroc sous l’impulsion de SM le roi Mohammed VI. Un bel ouvrage.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *