La marche à pied, bénéfique pour les cardiaques

La marche à pied est une des rares activités qui mette tout le corps en mouvement. Elle fait fonctionner le système osseux, musculaire et ligamentaire. Elle permet de maintenir la souplesse articulaire et entraîne le système respiratoire et cardio-vasculaire. La pratique régulière de la marche favorise une meilleure irrigation sanguine des tissus et ne comporte aucune contre-indication. La marche est l’exercice physique par excellence que l’on peut pratiquer à tout âge: c’est un acte automatique qui demande un minimum d’efforts mais qui consomme beaucoup d’énergie. Environ 30 minutes de marche sur terrain plat trois fois par semaine et à allure normale (7 à 8km/h) permettent d’améliorer les performance de la pompe cardiaque de 12%. La sédentarité affaiblit le cœur. Sans entraînement, le muscle cardiaque perd de sa puissance de contraction. Il reçoit et renvoie moins de sang dans le corps et fournit moins d’oxygène aux muscles et aux organes. A l’opposé, l’exercice physique régulier dilate les artères, notamment les artères coronaires, nourricières du coeur, et permet une meilleure irrigation. Cet exercice les protège des obstructions (thromboses) favorisées par les graisses et les sucres en excès dans le sang. De plus, l’exercice physique abaisse favorablement la pression artérielle et influe donc sur les facteurs de risque. A côté de la marche à pied, sont recommandés la course à pied, un sport adapté à tous s’il est pratiqué avec prudence, le vélo qui fait travailler beaucoup de muscles (coeur, cuisses, mollets, fessiers) tout en stimulant la circulation sanguine. De même la natation est un sport qui fait travailler le cœur en profondeur tout en évitant les traumatismes articulaires et sur l’intérêt du roller, un sport d’endurance qui doit être pratiqué de manière contrôlée.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *