La Mauritanie a rompu ses relations avec Israël

La Mauritanie a rompu ses relations avec Israël

La ministre mauritanienne des Affaires étrangères, Naha Mint Hamdi Ould Mouknass, a affirmé samedi, au cours d’un meeting à Nouakchott, que son pays avait rompu ses relations avec Israël «de façon complète et définitive». «Que tout le monde le sache ici, la Mauritanie a rompu ses relations diplomatiques avec l’Etat d’Israël de façon complète et définitive», a déclaré la chef de la diplomatie mauritanienne, au cours d’un rassemblement de soutien à la politique du président Mohamed Ould Abdel Aziz. La ministre a alors invité l’opposition «à cesser de faire de la surenchère sur cette question», définitivement réglée», selon elle. Le chef de la coordination de l’opposition démocratique, Messaoud Ould Boulkheir avait accusé le régime d’avoir «maintenu les relations diplomatiques avec l’ennemi sioniste tout en affirmant, de façon démagogique, qu’il les avait rompues». La Mauritanie avait suspendu, en janvier 2009, ses relations diplomatiques avec Israël, pour protester contre l’offensive israélienne alors en cours, dans la bande de Gaza (qui a fait plus de 1.400 morts parmi les Palestiniens, d’après les services d’urgence palestiniens). L’ambassade d’Israël à Nouakchott avait ensuite été fermée et son personnel rapatrié.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *