La nouvelle gare routière d’Asilah dans les starting-blocks

La nouvelle gare routière d’Asilah dans les starting-blocks

La nouvelle gare routière est située un peu loin du centre-ville dans le but de décongestionner le trafic automobile, particulièrement pendant la période estivale.

Le projet de la nouvelle gare routière d’Asilah est fin prêt pour accueillir les premiers autocars. C’est du moins ce qui est ressorti des travaux de la session extraordinaire du conseil communal organisés dernièrement au siège de la commune urbaine d’Asilah. Parmi les quatre points inscrits à l’ordre du jour, figure celui portant sur la discussion et l’approbation du projet d’une convention de partenariat entre le conseil communal et la Fondation du Forum d’Asilah pour la gestion de la nouvelle gare routière. «La commune bénéficiera de 50% des recettes tirées de la mise en service de la nouvelle gare routière quel que soit le type de gestion adopté pour ce projet», selon les responsables de ce projet.

Très attendu, la nouvelle gare routière est située un peu loin du centre-ville dans le but de décongestionner le trafic automobile, particulièrement pendant la période estivale. D’un investissement global de 44 millions de dirhams, ce projet aux hauts standings de qualité et de sécurité, dont la superficie «d’un hectare et demi du foncier accordé en sa totalité par la Fondation du Forum d’Asilah, fait partie des dernières gares routières modernes et à même de répondre aux ambitions des habitants de la ville», a indiqué le premier vice-président du conseil communal d’Asilah, Taoufik Louzari, soulignant l’importance de l’apport de cette nouvelle gare routière pour Asilah qui abrite le projet de la zone industrielle, destiné à y insuffler un grand dynamisme et à attirer un grand nombre des habitants des autres communes avoisinantes.

Considéré comme l’un des principaux équipements communaux, ce projet qui bénéficie d’un nouveau système informatique vient en remplacement de l’ancienne gare routière, dont les locaux ont été construits dans l’un des axes les plus fréquentés par les automobilistes, faisant partie ainsi parmi les points noirs routiers dont souffre la ville. D’une capacité d’accueil de quelque 300 autocars, cette nouvelle infrastructure est dotée des services de contrôle de sécurité et des transports routiers, de six guichets de vente des billets, une salle de prière, une cafétéria, une consigne à bagages, des parkings, … Ce projet comprend également des escaliers et ascenseurs ainsi que des passages bien équipés pour y faciliter l’accès aux personnes avec handicap ou à mobilité réduite.

Il est à noter que ce projet de convention a été approuvé à l’unanimité lors de cette session extraordinaire. Les travaux de cette assemblée ont été marqués aussi par l’approbation d’une autre convention liant le conseil de la commue urbaine d’Asilah et le ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau pour la gestion de la plage municipale, et ce pour assurer l’entretien et la propreté des espaces au profit des estivants. Ce qui permettra à «la plage d’Asilah de récupérer le pavillon bleu pour la saison estivale 2019 après l’avoir perdu il y a quatre ans», selon les responsables de ce dossier au sein du conseil communal d’Asilah.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *