La presse nationale a les faveurs du Palais

La presse nationale a les faveurs du Palais

«Lalla Khadija, une étoile illumine le ciel du Palais royal». Le titre que la revue arabophone «Nissaâ Mine Al Maghrib» a choisi pour son spécial exclusif consacré à la naissance de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Khadija dans son édition du mois d’avril 2007, est hautement symbolique. Il exprime à la fois la joie de toute une nation pour la naissance de Lalla Khadija et l’ouverture du Palais royal sur la presse nationale et sur le peuple. Il aura fallu tout simplement envoyer une demande au Cabinet royal pour réaliser un projet unique en son genre.
Un dossier de 25 pages agrémenté de photos témoignant la joie et le bonheur des différents membres de l’illustre Famille royale à l’occasion de cet heureux événement.
Ainsi, la couverture de la publication a été illustrée d’une photographie dans laquelle SM le Roi Mohammed VI porte dans ses bras le Prince héritier Moulay El Hassan, alors que SAR la Princesse Lalla Salma porte la Princesse Lalla Khadija, qui dort comme un petit ange.
En ouverture du dossier, "Nissaâ Mine Al Maghrib" publie une série de photos des membres de la Famille royale dont l’une d’elles illustre l’esprit convivial des Princesses Lalla Salma, Lalla Meriem, Lalla Hasna et Lalla Asmaâ, élégantes, comme d’habitude, dans leurs tenues traditionnelles.
A travers ce spécial, le comité de rédaction de la publication en langue arabe évoque les moments forts de l’audience que le Souverain lui a accordé. Une première dans les annales de la presse nationale !
«Sa Majesté le Roi Mohammed VI nous a honorés en nous recevant dans Sa résidence. Il est vrai que c’est la première fois que la presse nationale est reçue par le Souverain et s’entretient avec les membres de la Famille royale. Il s’agit là d’une grande ouverture et un signe fort de la part de Sa Majesté», souligne, dans une déclaration à ALM, Leïla Benyassine, directrice et rédactrice en chef de cette publication, qui n’a pas caché sa fierté de voir réaliser un rêve qui berce depuis de longues années les journalistes marocains.
Aussi, a-t-elle affirmé que «la rencontre avec la Famille royale s’est passée d’une manière normale et très professionnelle».
«Au début de l’audience, j’avais un trac fou. Mais, quelques minutes plus tard, ces sensations de crainte se sont dissipées. Je fus vite mise à l’aise par l’accueil chaleureux et spontané du Souverain, du Prince Moulay Rachid et des Princesses. Les choses se sont passées telle une séance de travail normale», raconte Mme Benyassine, l’air impressionné par la simplicité et l’humilité de la Famille royale.
«La réception s’est déroulée dans le pavillon qui était réservé à la grand-mère de SM le Roi Mohammed VI et dans lequel la Famille royale s’était installée quelques semaines avant l’accouchement de SAR la Princesse Lalla Salma…. Les membres de la Famille royale sont très proches les uns des autres. Ils entretiennent des relations solides. Ils partagent des moments de joie et de tristesse comme n’importe quelle famille», écrit-elle dans ce spécial exceptionnel, qui revêt à ses yeux une importance toute particulière. Un intérêt partagé par l’ensemble des Marocains, puisque ce numéro de la revue se vend comme de petits pains aux kiosques. Selon sa directrice, 70 000 exemplaires ont été tirés. Le numéro précédent de la publication a été tiré à 42 258 exemplaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *