La promotion des médias en question

Lors de la 2-ème journée de cette rencontre, Younes Moujahid, Secrétaire général du SNPM, a exposé le point de vue du Syndicat à ce sujet, insistant en particulier sur la nécessité de promouvoir le secteur des médias publics afin qu’il joue le rôle de « locomotive » dans le développement du pays. Il a également appelé à associer les professionnels du secteur à tout projet les concernant.
Deux autres interventions au nom du Syndicat ont jeté la lumière sur la situation dans les deux chaînes de télévisions nationales, caractérisée par « l’absence d’une ligne éditoriale claire ». Les deux interventions ont fait part de certaines appréhensions au sujet de l’indépendance des instances qui vont gérer les deux chaînes et la compatibilité du projet en gestation avec les attentes des professionnels, consistant notamment en la pluralité et l’ouverture de la TVM et 2M sur toutes les composantes de la société ainsi que la promotion des ressources humaines en tant que principal facteur dans tout projet de réforme des médias publics.
Dans un exposé relatif à l’Agence Maghreb Arabe Presse (MAP), le SNPM a présenté un historique du statut de l’agence depuis sa création en 1959 comme société privée jusqu’à sa transformation en établissement public en 1977, rappelant notamment sa mission, ses structures et les efforts déployés par les journalistes de la MAP pour accompagner le développement politique, économique, social, culturel et sportif du pays.
La communication a fait observer que le cadre juridique de l’agence est « dépassé », appelant à doter la MAP d’un nouveau statut qui prend en considération les mutations en cours dans le paysage médiatique à l’échelle nationale et internationale, dans le but de faire de l’agence un établissement national public. Les dernières initiatives prises au sein de la MAP, notamment la restructuration des services rédactionnels, vont renforcer son rôle d’avant-garde dans le paysage médiatique national.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *