La recette El Gahs

La recette El Gahs

A vos sacs, prêts, partez ! l’opération «Vacances pour tous» devrait démarrer aujourd’hui. Cette année le nombre des bénéficiaires a connu une augmentation de 50% en comparaison avec l’année précédente. De 100.000 enfants et jeunes, le chiffre est allé crescendo atteignant ainsi les 150.000.
Le secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse a voulu permettre à une plus large frange d’enfants de profiter de congés. L’opération «Vacances pour tous» s’inscrit dans le cadre de la démocratisation du droit aux vacances. Un droit qui reste l’apanage des enfants issus des familles aisées. L’initiative du secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse s’inscrit donc dans le cadre des changements qu’a connus le domaine de l’enfance et de la jeunesse au Maroc.
Pour faire face à ce nombre croissant des bénéficiaires, le département de Mohammed El Gahs a pris de nouvelles dispositions pour relever le défi. Il s’agit d’abord de l’augmentation de la capacité d’accueil des colonies de vacances. De novembre 2003 à mars 2004, le secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse a procédé à une opération de prospection de nouveaux centres de colonies de vacances, ainsi qu’à l’élargissement des centres préexistants. À l’issue de ces aménagements, le réseau des centres d’accueil permanents a passé à 52 au lieu de 43 pour l’année précédente. Les centres de colonies de vacances urbains sont par contre en nombre de 49 sites. Au total, l’opération «Vacances pour tous» se déroulera dans 101 colonies de vacances, en plus de sept autres internats scolaires.
Les bénéficiaires de cette deuxième édition seront partagés en deux camps. Les centres permanents sont ouverts aux enfants pris totalement en charge (alimentation, hébergement, transport). Et ce pendant une période de 15 jours. Le deuxième type des bénéficiaires passera ses vacances d’été aux centres urbains. La prise en charge, dans ce cas, ne comprend que l’alimentation et le transport, pour une période de 10 jours seulement. Ces enfants vont pouvoir passer toute la journée aux centres urbains qui assureront une animation socio-éducative. L’animation est en fait le pivot de l’opération «Vacances pour tous» en sa deuxième édition. Le secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse a procédé à la formation de 18.000 encadreurs, dont 4.296 moniteurs et animateurs.
Suivant sa nouvelle stratégie pédagogique, le secrétariat travaille en étroite collaboration avec les associations nationales de jeunesse et d’enfance. Les membres de ces organisations ont suivi des formations pour apprendre aux enfants la vie en communauté, l’autonomie, et surtout à changer leur quotidien. Le bonheur d’un enfant n’a pas de prix, mais les vacances ont un coût. Le budget global alloué à l’opération «Vacances pour tous» est de l’ordre de 55.587.000 de Dh. Une enveloppe de 48.289.000 de DH sera consacrée au fonctionnement, contre une autre de 7.289.000 pour le budget d’investissement. Et c’est l’alimentation qui se taille la part du lion dans le budget total. Elle absorbe à elle seule une enveloppe budgétaire de 27.326.000 de Dh.
Le secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse n’a pas omis les jeunes issus des régions enclavées. C’est ainsi que près de 30.000 enfants vont enfin passer des vacances. «Vacances pour tous » prendra fin vers le début du mois de septembre. Et avant de rejoigndre l’école, les enfants ont droit à une opération qui s’annonce un succès comme sa précédente.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *