La rencontre d’Ouarzazate a connu un « franc succès »

«Nous pourrons dire que cette rencontre est une réussite absolue, pour la bonne raison qu’il s’agit d’une concertation libre, transparente et ouverte», a indiqué, mercredi à Ouarzazate, M. Chafiki, dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie de clôture de cette rencontre.

Cette rencontre, qui s’inscrit dans une logique globale et permanente de concertation, a dit M. Chafiki, précisant que les premières composantes retenues pour la proposition marocaine, à savoir l’amélioration de la productivité agricole, la sauvegarde des oasis et l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), ne sont pas venues d’en haut, mais sont plutôt le résultat d’une concertation permanente avec les acteurs et secteurs concernés .

M. Chafiki, également directeur des Etudes et des prévisions financières au ministère des Finances et de la Privatisation, a souligné que la proposition marocaine est basée sur une connaissance exacte du terrain avec une analyse profonde de l’impact qu’auraient ces programmes sur les populations locales.

Il a expliqué que dès ses débuts, le processus a connu une adhésion de toutes les parties concernées qui se sont érigées en forces propositionnelles et qui retrouvent leurs idées et suggestions représentées dans la proposition marocaine.

M. Chafiki a, en outre, mis l’accent sur les secteurs porteurs de développement qui profitent à une large frange de la population, à savoir les micro-crédits, la pêche artisanale, l’artisanat, l’éco-tourisme, notant que l’objectif final de toutes ces initiatives se résume dans le thème de la rencontre : "Ensemble pour un Maroc fort".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *