La retraite à 65 ans en vigueur au 1er janvier 2012

La retraite à 65 ans en vigueur au 1er janvier 2012

Dernière ligne droite pour le projet de loi relatif à l’âge de la retraite. La Chambre des conseillers a adopté à l’unanimité, le mardi 15 novembre, le projet de loi 34-11 modifiant et complétant la loi du 30 décembre 1971 fixant la limite d’âge des fonctionnaires et agents de l’Etat, des municipalités et des établissements publics affiliés au régime des pensions civiles. Le texte fixe à 60 ans l’âge de départ à la retraite pour les fonctionnaires et agents affiliés au régime des pensions civiles et à 65 ans pour les enseignants-chercheurs. La loi entrera en vigueur à compter du 1er janvier 2012. Combien d’enseignants-chercheurs sont concernés et quelles seront les retombées de cette loi ? Contacté à ce sujet, Abdelhafid Debbagh, secrétaire général de l’Enseignement supérieur, est resté injoignable.
A noter que les enseignants-chercheurs, qui ne relèvent pas de l’enseignement supérieur, et qui ont atteint l’âge de 60 ans au 1er janvier 2012, date d’entrée en vigueur de ladite loi, ont la possibilité, et ce à leur demande, de poursuivre l’exercice de leurs fonctions jusqu’à l’âge de 65 ans. En effet, la loi mentionne que ces enseignants ayant atteint les 60 ans durant la période allant de la date précitée à la date de publication de cette loi au Bulletin officiel, sont autorisés, à leur demande, à continuer à exercer jusqu’à 65 ans. Ce relèvement de l’âge de départ à la retraite devrait soulager les catégories qui n’ont pas terminé les 3.240 jours travaillés, seuil obligatoire pour prétendre à la retraite.
Présenté par le ministre délégué chargé de la modernisation des secteurs publics, ce projet vise à prolonger la limite d’âge de départ en retraite des professeurs-chercheurs de l’enseignement supérieur, en application de la décision du Gouvernement prise dans le cadre du dialogue social. L’objectif étant de satisfaire la demande d’élever la limite d’âge des professeurs assistants de l’enseignement supérieur, à l’instar de ce qui est en vigueur pour les professeurs de l’enseignement supérieur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *