La scolarisation des enfants en situation de handicap en débat à Tétouan

La scolarisation des enfants en situation de handicap en débat à Tétouan

Des experts internationaux et marocains en éducation inclusive sont attendus à cet événement

Les participants se pencheront sur l’amélioration des pratiques éducatives et sanitaires en faveur des élèves souffrant de déficiences physiques, sensorielles ou mentales.

Informer et sensibiliser à l’importance d’une éducation et un apprentissage bien adaptés aux besoins des élèves quel que soit leur handicap (physique, sensoriel ou mental). C’est l’un des objectifs principaux d’un séminaire dont les travaux sont prévus les 13 et 14 février à Tétouan sous le thème «L’éducation inclusive: réalité et perspectives». Initié par l’association Hanane pour la protection des enfants handicapés, «ce séminaire connaîtra la participation d’ne vingtaine d’experts internationaux venus d’Amérique latine, d’Afrique, d’Europe et d’Asie pour discuter des nouvelles pratiques en éducation inclusive pour les enfants en situation de handicap», a indiqué le président de l’association Hanane, Abdeslam Bakouri, lors d’une conférence de presse organisée dernièrement à Tétouan pour présenter les grandes lignes de cette rencontre. 

Les organisateurs ont annoncé aussi la participation des responsables marocains et des représentants des institutions publiques ainsi que des acteurs associatifs et des militants œuvrant au sein des organisations internationales pour la protection des enfants en situation de handicap et leur intégration en milieu scolaire. Les participants vont ainsi se pencher sur l’amélioration des pratiques éducatives et sanitaires en faveur des élèves souffrant de déficiences physiques, sensorielles ou mentales.

Il est à noter que ce séminaire qui coïncide avec le cinquantième anniversaire de l’association Hanane, sera marqué par l’émission de «L’appel de Hanane Tétouan» qui englobera des recommandations tirées des activités et débats prévus dans le cadre de cet événement. Les organisateurs ont fait part de leur intention de combiner toutes ces recommandations et présentations des différents intervenants dans un livre, qui sera mis à la disposition des chercheurs et spécialistes marocains dans le domaine de l’éducation inclusive. Ce document servira également, d’après la même source, de référence pour l’association Hanane, dont la mission principale est d’assurer la protection des enfants handicapés et leur éviter le sentiment d’exclusion à travers leur intégration dans le milieu scolaire. D’ailleurs, plus de 500 d’élèves en situation de handicap poursuivent, grâce à cette institution associative tétouanaise, leur scolarité dans les différents établissements scolaires à Tétouan.

Créée en 1969, l’association Hanane est considérée comme l’une des plus anciennes institutions sociales au Maroc. Elle s’est intéressée dès sa création et jusqu’en 1980 à  la protection sanitaire et éducative des personnes handicapées physiques. L’association Hanane a décidé ensuite, dans une seconde phase (1981-1982), d’élargir ses actions aux différents genres des handicaps auditifs, physiques et mentaux. Elle a voulu à partir de 1982 se spécialiser dans la protection des enfants en situation de handicap et leur intégration dans des établissements scolaires et de formation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *