La scolarisation des jeunes filles soutenue par l’USAID

L’Agence américaine pour le développement international (USAID/Rabat) a débloqué une enveloppe d’environ 2,4 millions de DH au profit d’un programme pour la scolarisation de la fille rurale. Une centaine de jeunes filles, de diverses régions du Maroc, vont ainsi pouvoir rejoindre les bancs de l’école. L’intervention de l’USAID consistera à aménager cinq nouveaux foyers strictement réservés aux jeunes filles. Ces dortoirs seront situés tout près des écoles où ces dernières seront appelées à faire leur classe. Cet aménagement consistera à la location et l’entretien du foyer, l’achat du matériel scolaire pour les bénéficiaires, le financement des cours de soutien et pour la première fois, l’acquisition d’ordinateurs. En matière de gestion des dortoirs, notons le recrutement d’une jeune femme dont la tâche sera de veiller sur les jeunes écolières. En plus de cela, les jeunes filles disposeront d’une bourse d’étude. En fait, cette opération s’inscrit dans le cadre du programme des « Bourses pour le succès », qui a débuté en 1999, et qui est géré par le Comité de soutien à la scolarisation des filles rurales (CSSF) et par des ONG locales. Depuis, quatorze foyers sont opérationnels dans plusieurs villages du Maroc. 300 filles en bénéficient déjà. Avec cette dernière opération, le nombre total des foyers va s’élever à 19 et les bénéficiaires à 400 environ. A noter que les fonds débloqués par l’USAID permettront au CSSF de renforcer son système de comptabilité interne, ses capacités de gestion financière et ses efforts de collecte de fonds. Le rôle du CSSF est primordial. C’est lui qui se charge de la collecte des fonds auprès de donateurs publics et privés marocains et internationaux. Les dons sont fournis grâce à un partenariat innovateur entre les secteurs privé et public, qui comprend des contributions d’organisations telles que Coca-cola, Motorola, Cercle diplomatique, la Fondation Hassan II et les organisateurs d’expositions de caftans de mode. L’intérêt de ce programme va au-delà de la scolarisation des bénéficiaires. En fait, une évaluation récente a montré que les soeurs, les voisines et les amies des boursières s’inscrivent et restent dans les écoles pendant une plus longue période en raison de l’expérience positive contée par les bénéficiaires du programme. En outre, la participation des ONG locales est un élément décisif dans la réussite de ces opérations. Celles-ci bénéficient d’une formation dans le domaine de la gestion des foyers ce qui leur permet de développer ces expériences grâce au soutien d’autres bailleurs de fonds. Parmi les ONG locales qui participent à ce programme, citons l’association Azilal pour le développement, l’environnement et la communication dont le siège est à Azilal mais qui gèrera un foyer dans le village de Foum Jenah. C’est le cas également de l’association 12 mars féminine pour le développement qui opèrera à Zrarda-Talha (Taza). Enfin, citons l’association troisième millénaire dont le siège est à Rachidia mais qui gèrera un foyer à Rissani. Au total, plus d’une dizaines de ONG locales ont adhéré au programme « Bourses pour le succès ». Le but de ce programme est aussi de maintenir les jeunes filles à l’école jusqu’au niveau secondaire, au lycée. Le ministère de l’Education nationale s’est engagé à réserver une place dans un dortoir public à chacune des bénéficiaires. Le ministère de la Santé, pour sa part, fournira un contrôle médical gratuit au profit des jeunes filles participant à ce programme. Les 2,4 millions de DH fournis par l’USAID proviennent d’un fonds du gouvernement américain, l’Initiative de partenariat entre les Etats-Unis et le Moyen-Orient (MEPI). Le CSSF, dont le siège est situé à Rabat, regroupe des associations et des acteurs de la société civile marocains. Ce réseau se charge, entre autres, de la formation des ONG marocaines dans le domaine des gestions des foyers.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *