La société civile, un partenaire essentiel dans l’intégration des immigrés au Maroc

La société civile, un partenaire essentiel dans l’intégration des immigrés au Maroc

Abdelkrim Benatiq préside à Rabat une rencontre avec des acteurs associatifs

La société civile est un partenaire essentiel dans la réussite de la stratégie d’intégration des immigrés et des demandeurs d’asile au Maroc, a affirmé, mercredi à Rabat, le ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères, chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, Abdelkrim Benatiq. S’exprimant lors d’une rencontre avec des acteurs associatifs sous le thème «Pour améliorer le partenariat avec la société civile et renforcer les possibilités d’intégration des migrants et des réfugiés», organisée par le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, M. Benatiq a affirmé que les initiatives du ministère pour réussir la stratégie de l’immigration et l’asile demeurent insuffisantes, sans l’aide de la société civile.

«Cette rencontre est une occasion pour ouvrir le débat et se pencher sur plusieurs autres sujets qui concernent toute personne ayant choisi de s’installer au Maroc, notamment l’éducation, ainsi que pour améliorer le partenariat déjà existant avec plusieurs acteurs de la société civile», a relevé M. Benatiq.

Il a également fait savoir que la société civile a joué un rôle majeur dans l’élaboration et la mise en œuvre de la nouvelle politique migratoire adoptée par le Royaume suite aux orientations de SM Mohammed VI.
Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la démarche participative que le ministère a toujours préconisée dans sa relation avec la société civile dans l’élaboration puis la mise en œuvre de la stratégie nationale d’immigration et d’asile et ce, depuis l’adoption de la nouvelle politique migratoire.

Cet événement était l’occasion également d’évaluer les résultats du partenariat avec la société civile durant la période 2014-2016, d’identifier les pistes d’amélioration de ce partenariat et de permettre aux différentes associations d’accompagner le ministère dans la mise en œuvre de cet important chantier lancé par le Royaume depuis plus de trois ans.

Cette rencontre a connu la participation de représentants de 155 associations de la société civile actives dans le domaine de l’immigration et de l’asile.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *