La solidarité, une culture de société

Il s’agit particulièrement de l’opération Ramadan et les modalités de son organisation et de son financement. C’est plus un engagement qu’une tradition d’activité caritative. C’est plus qu’une lueur d’espoir que de voir s’instaurer cet esprit de solidarité incarné par le souverain en personne et confirmé par les intenses activités de la Fondation Mohammed V et du tissu associatif national.
En effet, selon un communiqué émanant de la Fondation, SM le Roi Mohammed VI a présidé, lundi 4 mars 2002, la réunion du conseil d’administration de la Fondation Mohammed V pour la solidarité. Le souverain, a également présidé la cérémonie de signature d’une convention de partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la solidarité et le ministère des Habous et des Affaires islamiques et le ministère de l’Intérieur, sur l’opération Ramadan et les modalités de son organisation et de son financement. Cette convention vise à fournir les repas d’Iftar (rupture du jeûn) au profit d’environ 45.000 familles dans les villes et à approvisionner 410.000 familles dans le monde rural en denrées alimentaires. Et ce, en accordant la priorité aux catégories les plus démunies parmi les familles nombreuses, les veuves, les handicapés et les personnes âgées.
SM le Roi, a exprimé sa satisfaction des étapes franchies dans la réalisation des projets de la Fondation, dans le respect des procédures établies et l’adéquation de ses coûts estimés à 937,5 millions de dirhams avec les moyens disponibles.
Le souverain s’est félicité de l’implication effective des citoyens dans la réalisation des objectifs de la fondation à travers leur large contribution lors des semaines de solidarité, ainsi que du rôle positif des partenaires qui n’ont pas ménagé leur soutien humain et matériel pour la réalisation du programme de la fondation.
Sur ces constats satisfaisants SM le Roi a donné ses hautes instructions au conseil d’administration pour redoubler d’efforts. L’objectif est de renforcer les programmes définis, en consacrant une enveloppe budgétaire de pas moins de 215 millions de dh à la réalisation de projets visant la protection des enfants, la scolarisation des filles, l’intégration des personnes handicapées et l’amélioration des conditions de vie des populations en milieu rural.
Etant les bases initiales de la Fondation Mohamed V, SM le Roi a insisté sur la nécessité de poursuivre l’organisation de l’opération Ramadan et celle d’accueil de la communauté marocaine résidant à l’étranger.
A l’issue de cette réunion, le souverain, a exprimé la fierté de la Fondation pour l’adhésion du cheikh d’Al Azhar Acharif, Dr. Mohamed Sayed Tantaoui, en tant que membre honoraire. Sa majesté a également exprimé ses remerciements à tous les membres du conseil d’administration et au staff de la Fondation pour leur dévouement constant au service des catégories sociales démunies.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *