La vallée du Bouregreg, un site précieux fragilisé par la pollution

La vallée du Bouregreg, de par ses caractéristiques naturelles : ses flancs, ses plateaux, ses paysages changeant aux rythmes des marées, sa faune essentiellement composée d’oiseaux migrateurs, est un site précieux qui se trouve fragilisé par la pollution.
La faune de la vallée, sa flore, sa végétation sauvage et domestique, son lac de retenue se trouvent actuellement menacés en raison des multiples souillures des eaux de l’oued.
La vallée souffre en effet de nombreuses blessures liées aux carrières exploitées et abandonnées en l’état, à l’érosion des flancs, à une urbanisation incontrôlée et au vieillissement de constructions anciennes qui l’entourent. Les blessures sont également au niveau de la pollution des eaux de l’oued, voire de la nappe phréatique, en raison de nombreux rejets d’eaux usées porteuses de bactéries et de produits toxiques et aussi des ruissellements de substances nocives provenant des décharges d’Akreuch et de l’Oulja. Dans cette zone de la vallée, l’air est également pollué à cause des problèmes du trafic important engendré par l’accroissement des échanges entre les agglomérations de Rabat et Salé et l’augmentation du flux de transit. La dégradation écologique de la vallée résulte également de certaines activités polluantes, provenant notamment des fours traditionnels de l’Oulja et de leurs méthodes de combustion inappropriées.
Les sources de pollution de la vallée sont donc multiples : rejets domestiques et industriels, dépôts sauvages d’ordures ménagères, lixiviations de décharges publiques et de l’usine de traitement des ordures ménagères, tel qu’il ressort d’un document de l’agence urbaine de Rabat-Salé sur les caractéristiques naturelles du site.
Vu l’état actuel de dégradation de la vallée de Bouregreg suite aux multiples agressions naturelles et humaines, et pour la préservation des richesses naturelles du site, les départements de l’intérieur, de l’agriculture, de l’équipement et de l’environnement, les collectivités locales, leurs groupements et les associations régionales concernées avaient signé une convention relative à la dépollution et à l’aménagement de la vallée.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *