La visite des grands défis

Quatre questions sont au coeur des préoccupations du Souverain : le soutien à la lutte du peuple palestinien, la défense de l’intégrité territoriale du royaume et le volet de la Coopération économique et commerciale entre les deux pays.
Le Premier jour de la visite royale, s’est distingué par la rencontre du Souverain avec le secrétaire d’Etat à la défense, Donald Rumsfeld. Une audience qui fut l’occasion de faire un tour d’horizon des différents aspects de la coopération militaire entre les deux pays et d’établir un dialogue stratégique approfondi sur les questions de défense, de sécurité et de lutte contre le terrorisme. D’autres rencontres ont eu lieu avec Robert Zoellick, représentant des Etats-Unis pour les négociations commerciales internationales, James Wolfensohn, président de la Banque mondiale et Horst Kohler, directeur général du Fonds monétaire international (FMI).
Recevant SM le Roi Mohammed VI, le deuxième jour, le Président américain George W. Bush a qualifié le Maroc de « grand ami des Etats-Unis » et annoncé la négociation prochaine d’un accord de libre-échange entre les deux pays. Concernant la question palestinienne, les deux chefs d’Etat ont envisagé la possibilité de réunir une Conférence de paix qui sera, probablement tenue à Casablanca, selon des sources médiatiques. Au secrétaire d’Etat Colin Powell, il a annoncé qu’il tenait à le remercier pour tout ce qu’il a fait pour ramener le calme et la tranquillité dans la région du Moyen-Orient. Durant cette journée du mardi, il a reçu des représentants des organisations arabes américaines.
Le Souverain a par la suite reçu plusieurs hauts responsables américains Dont Georges Tenet, directeur de la CIA et Abraham Spencer, secrétaire américain à l’Energie. Le Souverain a également reçu les représentants des organisations juives américaines et tenu des entretiens avec le président de la Chambre des représentants US, le député Dennis Hastert. Dans une allocution prononcée à cette occasion, il a souligné que le Maroc, qui est une monarchie constitutionnelle, est déterminé à approfondir la culture de la démocratie. SM le roi s’est également rendu à la ville de New York où le Souverain a eu un entretien avec le secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan. SM a rencontré, en outre, plusieurs autres personnalités dont les anciens présidents Bush et Clinton.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *