La voix de la paix

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mohamed Benaïssa, a réitéré vendredi dernier la volonté du Maroc d’accueillir dès que les conditions favorables l’autoriseront, un 2ème sommet entre les trois chefs d’Etat de l’Union du fleuve Mano, se félicitant du retour de la paix au Liberia et de l’action entreprise par le Royaume en coordination avec les Nations Unies, en tant que parrain du sommet des chefs d’Etat de l’Union et en sa qualité de membre du Groupe de Contact des Nations Unies sur le Liberia.
Dans un discours prononcé à la conférence sur la reconstruction du Liberia, tenue les 5 et 6 février au siège de l’Organisation des Nations Unies à New York, M. Benaïssa a rappelé que le sommet tenu à Rabat en février 2002 sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI, en présence des trois chefs d’Etat des pays membres de l’Union aura permis, dans un premier temps, de circonscrire la tension qui persistait dans la région, favorisant ainsi la concentration des efforts sur la résolution du conflit libérien. Le ministre a aussi noté que le sommet confirme l’engagement personnel de SM le Roi en faveur du renforcement de la paix, de la stabilité et du développement dans le continent africain, dans la région d’Afrique de l’Ouest en particulier.
Le Maroc a grand espoir, a dit M. Benaïssa, que la prochaine rencontre permettra aux trois pays de l’Union de « transcender l’état de coexistence méfiante, pour inaugurer une nouvelle ère de coopération économique et politique durable ».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *