février 27, 2017

Laâyoune : Lancement des concertations pour le plan de développement provincial

Laâyoune : Lancement des concertations pour le plan de développement provincial

Le Conseil provincial de Laâyoune a lancé mardi les concertations pour l’élaboration du plan provincial de développement, qui constituera une feuille de route déterminant les besoins du territoire et de la population  pour un véritable décollage socio-économique.

Ce chantier a été lancé, lors d’une réunion du conseil provincial tenue mardi dans la matinée au siège de la wilaya de Laâyoune-Sakia El Hamra, en vue de mettre en exergue la place géostratégique de cette province sur le plan national et international et valoriser ses potentialités.

Lors de cette rencontre, le président du conseil provincial, Moulouad Alouate, a mis l’accent sur l’importance des concertations autour du projet d’élaboration du PDP, dans la mesure où elles favorisent une participation élargie de tous les acteurs à la planification, au suivi et à l’évaluation. Et d’ajouter que ce plan s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions juridiques régissant l’action des conseils provinciaux, qui sont appelés à définir des programmes provinciaux identifiant les leviers de développement local.

M. Alouate a invité tous les acteurs à ne ménager aucun effort pour garantir les conditions favorables à la réussite de ce projet au cours des différentes étapes de son élaboration. Il a fait part de l’adhésion de tous les élus du conseil pour fournir le soutien nécessaire, notamment au bureau d’études qui sera officiellement chargé de l’élaboration du projet.

Cette rencontre vise à recueillir les attentes et à prendre connaissance des programmes et des chantiers des collectivités territoriales composant la province, l’objectif ultime étant de parvenir à un programme de développement pilote qui serait généralisé à toutes les entités locales.

Ce plan devrait aussi comprendre un diagnostic des besoins, des possibilités et des priorités de la province, une évaluation des ressources et une estimation des dépenses, tout en tenant compte des potentialités de la province, de l’approche genre et du principe de l’égalité et en tâchant à réaliser une justice sociale et sectorielle.

Ce dernier devrait également répondre aux paris territoriaux principaux, dont la problématique environnementale dans le cadre d’un développement durable et la gestion des risques et des différentes manifestations de détérioration, la généralisation d’accès aux différentes prestations sociales et l’optimisation de leur qualité, le renforcement des infrastructures routières et l’approvisionnement de la population rurale en électricité et en eau potable et l’attraction des investissements.

Il y a aussi l’optimisation de la pêche artisanale, la préservation des ressources halieutiques et le développement territorial, impliquant la remise à niveau des centres et la promotion de l’habitat et de l’urbanisme.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *