Laâyoune: Les droits de l’Homme font leur promo

Laâyoune: Les droits de l’Homme font leur promo

Initiée à l’occasion de la commémoration du 40ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte, cette manifestation est marquée par l’organisation d’une série d’activités dans plusieurs espaces de la ville, avec la participation d’acteurs civils et de représentants des départements concernés par la promotion des valeurs et des principes des droits de l’Homme.

Selon un communiqué des organisateurs, cet événement marqué par la participation de différents acteurs de la société civile a pour objectif de promouvoir les droits de l’Homme dans leur dimension universelle et jeter la lumière sur les actions et les missions dévolues au Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et à ses commissions régionales en matière de promotion et de protection des droits de l’Homme.

Au programme de ces journées, des sessions de formation au profit des élèves des établissements d’éducation, des rencontres de sensibilisation au profit des citoyens, des activités socioculturelles et sportives pour les pensionnaires de la prison locale et les immigrants subsahariens afin de les sensibiliser à leurs droits et leur faire connaître les missions et réalisations de la Commission régionale au service des droits de l’Homme sur plus de quatre années.
D’autres activités sont prévues dans le cadre de cet événement, dont la présentation des publications du Conseil, la projection d’un film institutionnel sur la CRDH, une rencontre avec l’Association de solidarité avec les personnes en situation de handicap à Lâayoune qui sera consacrée à la présentation des réalisations communes en matière de promotion des droits des personnes en situation de handicap.

La cérémonie d’ouverture de ces journées portes ouvertes, à laquelle ont assisté plusieurs personnalités officielles et de la société civile, a été marquée par l’inauguration à l’intérieur de la prison locale de rampes d’accès pour les détenus à besoins spécifiques, l’organisation d’un match de football entre les détenus et des immigrants résidant à Laâyoune, d’un atelier de communication au profit des femmes pensionnaires de la prison et la distribution de livres et de publications traitant des droits des détenus.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *