Laâyoune : Un hôpital mobile multidisciplinaire au profit de plus de 2.000 personnes

Laâyoune : Un hôpital mobile multidisciplinaire au profit de plus de 2.000 personnes

Cet hôpital mobile comprend quatre unités spécialisées, notamment en radiologie numérisée, en chirurgie dentaire, en ophtalmologie et en analyses biologiques.

Plus de 2.000 personnes ont bénéficié dernièrement d’un hôpital mobile multidisciplinaire mis en place dans la commune d’El Mersa, près de Laâyoune.

Cette initiative qui intervient dans le cadre d’une campagne médicale de deux jours organisée à l’initiative de la Fondation Phousboucraa et l’Association Action Urgence, en collaboration avec la Fondation Mohammed V pour la solidarité, vise à offrir des prestations sanitaires gratuites aux populations cibles et à distribuer des médicaments au profit des personnes démunies, avec la mobilisation d’importants moyens humains et matériels.

Cet hôpital mobile comprend quatre unités spécialisées, notamment en radiologie numérisée, en chirurgie dentaire, en ophtalmologie et en analyses biologiques. Il a été équipé en matériel médical nécessaire pour différentes maladies, pouvant fournir les soins nécessaires aux patients.

Ainsi, plus de 2.000 patients ont bénéficié des services de cet hôpital, qui regroupe diverses spécialités. Ces derniers ont été pris en charge pendant 2 jours par une équipe médicale composée de médecins généralistes et spécialistes. Si certains nécessitent des opérations chirurgicales, ils seront conviés aux journées interventionnelles de chirurgie prévues en janvier 2017, à l’hôpital Hassan II et à l’hôpital Moulay Hassan Bel Mehdi de Laâyoune.

L’hôpital a été aussi équipé de bistouris électriques, de matériels d’ophtalmologie (boîtes d’essais, lampe à fente, réfractomètre), de glycomètres avec bandelettes, des tensiomètres, des colposcopes pour dépistage du cancer du col et d’un important stock de médicaments.

La population locale, tous âges confondus, a pu ainsi bénéficier de dépistages de surcharge pondérale, d’hypertension artérielle, du diabète, de l’hépatite C et du cancer du col utérin et du nodule du sein, ainsi que de diverses consultations spécialisées.

Le staff médical y participant a été scindé en trois groupes. Une équipe paramédicale de la prise systématique des paramètres médicaux (poids, taille, indice de masse corporelle), de la glycémie et de la tension artérielle. Une deuxième composée de médecins généralistes a été chargée de la consultation et de l’orientation des patients vers les différentes spécialités, alors que la troisième équipe a été constituée de médecins chargés des consultations spécialisées (médecine interne, cardiologie, ophtalmologie, gynécologie, pédiatrie, gastrologie, dermatologie, endocrinologie, chirurgie dentaire et ORL).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *