Laâyoune : Une délégation ministérielle au chevet des victimes des inondations

Laâyoune : Une délégation ministérielle au chevet  des victimes des inondations

Les intempéries ont fait un mort et d’importants dégâts matériels

Les crues d’Oued Sakia El-Hamra ont provoqué depuis samedi dernier la fermeture de la route nationale N°1 à l’entrée Nord de la ville de Laâyoune. Les fortes pluies qui se sont abattues sur les provinces du Sud ont fait un mort, emporté par les eaux, suite à l’augmentation du niveau d’eau d’Oued Sakia El-Hamra, tandis que 7 personnes ont pu être repêchées dans la commune de Foum El-Oued. La situation était très critique dans les quartiers voisins de l’oued.

A ce jour, la circulation reste interrompue sur la route nationale N°1 reliant Laâyoune à Tan Tan au niveau de l’ouvrage de franchissement situé à l’entrée de la ville de Laâyoune. La déviation n’est pas possible sur la route côtière reliant Tarfaya à Laâyoune à travers Foum El Oued, qui est également coupée. Ces crues ont endommagé plus de 25 unités agricoles basées dans cette commune, qui ont été complètement submergées par les eaux causant des dégâts matériels importants. Des perturbations ont également affecté le réseau électrique. D’ailleurs, sur Hautes instructions de SM Mohammed VI, une délégation ministérielle a effectué dimanche une visite à Laâyoune pour s’informer des conséquences de la crue, et évaluer les dégâts causés par ces pluies. La délégation ministérielle, composée du ministre de l’intérieur, du ministre délégué auprès du ministre de l’intérieur et de la ministre déléguée auprès du ministre de l’énergie et des mines, chargée de l’eau, a tenu une réunion avec les élus locaux portant sur l’examen de la situation dans la région et les besoins nécessaires sur les court et moyen termes.

A noter que la prévention des crues constitue l’un des défis majeurs que doit relever la ville de Laâyoune. Dans ce sens, l’Agence du bassin hydraulique de Sakia El-Hamra et Oued-Eddahab (ABHSO), dont la zone d’action s’étend sur une superficie de près de 350.107 km2, procèdera à la réalisation d’ouvrages de protection des villes de Laâyoune et Boujdour contre les inondations, et de la première phase de protection de la ville de Smara contre ces inondations pour une enveloppe budgétaire globale de près de 133 millions DH. Ces travaux seront lancés après l’adoption des études par les parties concernées.

De même l’Agence a mis en place une stratégie portant sur la réalisation d’une série de petits barrages et de barrages collinaires, dont ceux de Lamhajib dans la province de Laâyoune et d’Oued Labouir dans la province de Tarfaya.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *