L’acquittement du Marocain Mohamed Daki confirmé par la cour d’appel de Milan

La cour d’appel de Milan a également confirmé les verdicts prononcés en première instance, dans le cadre de la même affaire, contre les tunisiens Maher Bouyahya et Ali Ben Sassi, qui avaient écopé de trois ans de prison pour constitution d’association de malfaiteurs en vue de faciliter l’immigration clandestine, rapporte l’agence italienne "Ansa".

Mohamed Daki, 40 ans, a été arrêté en avril 2003, puis relâché le 29 janvier 2004, après 22 mois d’emprisonnement.

La juge Clementina Forleo, qui l’avait alors blanchi, a été la cible d’une levée de boucliers de la part du gouvernement italien, dont certains membres considéraient Daki comme "une personne dangereuse" appartenant à une organisation islamiste ayant des liens avec "Al Qaïda".

Les autorités italiennes avaient procédé, le 10 décembre dernier, à l’expulsion de Mohamed Daki en application à un décret du ministère de l’intérieur relatif à la lutte contre le terrorisme.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *