L’Afrique loin des objectifs du millénaire

L’Afrique est le seul continent qui risque de ne pas atteindre les objectifs du développement du Millénaire visant notamment à réduire de moitié la pauvreté d’ici 2015, selon le dernier rapport du Programme  des Nations unies pour le développement (PNUD). "Sur la base des tendances actuelles, l’Afrique reste le seul continent qui  risque de ne pas atteindre le premier des objectifs du Millénaire, à savoir la  réduction de moitié du nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté", a indiqué mardi à Johannesburg un responsable de cette organisation internationale.
Le PNUD cite pêle-mêle les conflits armés, la mauvaise gouvernance et le sous-développement comme certains des principales entraves sur la voie du développement souhaité du continent le plus pauvre au monde. Le rapport 2005, présenté, à New York, une semaine avant la tenue du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’ONU, mis en cause également les  pays développés qui empêchent, par leurs politiques commerciales"inéquitables", la croissance économique des pays pauvres.
"Les barrières commerciales auxquelles sont confrontés les pays en développement exportant vers les pays riches sont, en moyenne, trois fois plus élevées que celles qui frappent les échanges entre pays riches", relève le document de 372 pages intitulé : "Rapport mondial sur le développement humain". Et d’ajouter que "les pays en développement perdent environ 24 milliards de dollars (USD, 19,7 milliards d’euros) par an en raison du protectionnisme agricole et des subventions" pratiqués par les pays riches. Le PNUD juge par ailleurs incontournable l’accroissement de l’aide internationale à l’Afrique pour atteindre l’objectif des Nations Unies de diviser par deux, en une décennie, le nombre de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *