Lahcen Daoudi se retire en faveur de Oualalou et Bahraoui se déclare sûr de sa réélection

Lahcen Daoudi se retire en faveur de Oualalou et Bahraoui
se déclare sûr de sa réélection

Le PJD a annoncé, dimanche 21 juin, lors d’une conférence de presse tenue à Rabat, le retrait de son candidat à la présidence du Conseil de la ville de Rabat en faveur du candidat de l’USFP Fathallah Oualalou. «Le PJD s’est rendu compte que certains électeurs au sein de notre alliance n’allaient pas voter en faveur de Lahcen Daoudi. C’est la raison pour laquelle, le parti a préféré préserver l’alliance en retirant son candidat au profit de M. Oualalou», a affirmé le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane. Contacté par ALM, Lahcen Daoudi a affirmé que «la raison du retrait est très simple. Des personnes de la coalition ont affirmé qu’elles subissent des pressions insupportables et qu’elles sont menacées du fait qu’elles soutiennent l’élection de Lahcen Daoudi à la présidence du Conseil de la ville de Rabat. J’ai décidé ainsi de céder la place à Fathallah Oualalou». Avant d’ajouter : «Il y a un point qu’il faut signaler. La convention de coalition stipule que si Lahcen Daoudi, candidat du PJD, se désiste en raison notamment d’une pression de la part de l’Etat, la présidence reviendrait au parti de l’Istiqlal en la personne de M. Cherkaoui. Alors après avoir annoncé notre retrait, certains sont venus dire que la présidence devrait revenir au PI. Je leur ai dit non, parce que je n’ai pas subi de pressions et je ne me désiste pas pour cette raison. Ce sont d’autres personnes qui affirment avoir subi des pressions et moi je me désiste juste pour préserver l’alliance». Contacté par ALM, Fathallah Oualalou, candidat de l’USFP à la présidence, s’est abstenu de tout commentaire. Alors que le maire de Rabat dont le mandat vient de s’écouler, Omar Bahraoui, s’est déclaré confiant quant à sa réélection à la présidence de la ville. «Je suis optimiste, serein et je suis sûr de moi et de mes alliés et nous allons la remporter. Je pense que le PJD a fait marche arrière car il n’ose plus m’affronter et il cherche quelqu’un pour le sauver», a précisé M. Bahraoui. Les conseillers des partis politiques à Rabat procèdent aujourd’hui à 10h à l’élection du nouveau président du Conseil de la ville de Rabat.


Hamid Chabat rempile à Fès


Hamid Chabat du PI a été réélu à la tête du Conseil de la ville de Fès pour un deuxième mandat de six ans, au terme d’une séance de vote houleuse, marquée par le retrait des représentants de plusieurs formations politiques. M. Chabat a été, ainsi, réélu avec un total de 63 voix sur 97 que compte le Conseil de la ville, représentées par le parti de l’Istiqlal (57 membres), le FFD (2) et du  RNI (4). Au cours de la séance du vote, tenue samedi, il a été procédé également à l’élection des 10 vice-présidents.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *