Laila Bensalla : «Le secteur privé est un partenaire clé du Career Center»

Laila Bensalla : «Le secteur privé est un partenaire  clé du Career Center»

Entretien avec Laila Bensalla, conseillère carrière, chargée de la communication du Career Center OFPPT Tanger

Le Career Center propose une offre diversifiée, incluant plusieurs types d’activités, parmi lesquelles des séances individuelles, qui représentent un service personnalisé d’orientation et d’accompagnement des jeunes.

Laila Bensalla livre le bilan de Summer Camp 2019, dont les travaux viennent de prendre fin, ainsi que le rôle des Career Centers dans l’amélioration de l’employabilité des étudiants et des stagiaires des universités et de la formation professionnelle.

ALM : Quel est le bilan de cette troisième édition du Summer Camp des Career Centers ?

Laila Bensalla : Le Summer Camp 2019 a été, à l’instar de ses deux précédentes éditions, une grande réussite. Cette manifestation a été organisée tout au long du mois de juillet au profit des étudiants et des stagiaires des universités et de la formation professionnelle, à l’initiative des six Career Centers pilotes ouverts à travers le Maroc, notamment à Tanger, Casablanca et Marrakech, par l’Agence américaine pour le développement international (USAID) et le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Elle a connu, comme chaque année, la participation de plusieurs milliers de jeunes qui ont bénéficié d’une série d’ateliers d’orientation, de formations en soft skills et en informatique, d’activités culturelles, artistiques et ludiques ainsi que des cours de langues. La programmation de cette troisième édition a été marquée par des visites d’entreprises, des conférences, des compétitions et des rencontres avec des professionnels.

Pourriez-vous nous définir le champ d’activités du Career Center OFPPT Tanger ?

Comme son nom l’indique, le Career Center fait partie de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT). C’est le fruit d’un partenariat scellé entre l’Office et l’USAID. Le Career Center OFPPT Tanger a pu, depuis son inauguration le 7 mars 2017,  développer ses actions visant à renforcer l’employabilité des jeunes, et ce à travers le développement des compétences non techniques (soft skills) nécessaires à leur insertion professionnelle et leur mise en relation avec le secteur privé.

Quelles sont les formations qui attirent beaucoup plus les bénéficiaires de votre programme ?

Le Career Center propose une offre diversifiée, incluant plusieurs types d’activités, parmi lesquelles des séances individuelles, qui représentent un service personnalisé d’orientation et d’accompagnement des jeunes. Nous organisons, presque quotidiennement, des ateliers de formation de deux heures qui portent sur les différentes thématiques et visant le renforcement des capacités des jeunes pour la rédaction d’un bon CV et d’une lettre de motivation, leur préparation aux entretiens d’embauche et de recherche d’emploi. Il s’agit également d’aider les bénéficiaires, à travers d’autres ateliers, à renforcer leurs soft skills : esprit d’équipe, communication, confiance en soi,… Nous programmons, en parallèle, des visites d’entreprises au profit des jeunes leur permettant de découvrir de près les rouages de la vie active. Notre Career Center accueille également des directeurs des ressources humaines et des responsables techniques d’entreprises de différents secteurs afin d’assurer un partage d’expériences avec les jeunes.

Quelle est la place des réseaux sociaux dans le programme des Career Centers ?

Les réseaux sociaux jouent actuellement un rôle important dans notre politique de communication, vu que la plupart des jeunes sont souvent connectés à leurs «smartphones» ou à leurs tablettes. Ils nous permettent, en effet, d’être plus proches d’eux et de partager avec eux nos différents programmes et activités aussi bien hebdomadaires que mensuels. Les réseaux sociaux nous aident également à garder une traçabilité de ce qu’on a déjà réalisé aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des Career Centers. Et grâce à notre Career Center virtuel sur www.careercenter.ma, les jeunes peuvent avoir accès à l’ensemble de nos activités, ainsi que de savoir la méthode pour en bénéficier.

Comment évaluez-vous l’implication du secteur privé dans les activités dans le cadre du programme Career Center ?

Le secteur privé est un partenaire clé du Career Center avec qui nous cherchons à renforcer nos liens de partenariat, étant donné qu’il s’agit du premier recruteur au Maroc. De ce fait, nous organisons plusieurs séances de recrutement pour le compte de plusieurs sociétés. Nous avons, dans ce même contexte, travaillé avec le Groupe Aksal, les hôtels Hilton, le Groupe Label’Vie, mais aussi avec de nombreuses entreprises dans le secteur du textile et de la confection. Ce genre d’initiatives a été couronné de succès vu le nombre de jeunes recrutés à l’issue de ces séances. Le Career Center organise également des forums d’emploi pour favoriser la rencontre entre les entreprises et nos jeunes qui sont à la recherche d’un emploi ou d’un stage.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *