L’ALCS présente dans 11 villes

Première association de lutte contre le Sida constituée dans la région du Maghreb et du Moyen-Orient, l’ALCS que préside Hakima Himmich a vu le jour en 1988. reconnue d’utilité publique en 1993, elle se définit aujourd’hui comme un espace de lutte pour l’accès aux droits des personnes concernée par le Sida. Au niveau national, l’ALCS est présente dans 11 villes du Maroc : Casablanca, Rabat, Tanger, Agadir, Meknès, Safi, Marrakech, Essaouira, Tétouan, Oujda et Taroudant. Elle a été aussi à l’origine, en mars 1998, de la création d’un réseau Maghreb-Moyen-Orient de lutte contre le Sida. L’association est fondée principalement sur le volontariat. Ainsi, quelque 200 volontaires sont mobilisés dans des activités organisées dans le cadre de plusieurs commissions. Douze salariés, dont dix à Casablanca, assurent la gestion financière et le fonctionnement administratif des onze sections régionales. L’ALCS intervient dans tous les domaines de la prévention et de la prise en charge des personnes touchées.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *