L’Algérie négocie l’abandon de 15 millions de doses de vaccin

L’Algérie négocie l’abandon de 15 millions de doses de vaccin

L’Algérie a entamé des négociations avec le laboratoire britannique GlaxoSmithKline (GSK) pour ramener de 20 à cinq millions de doses sa commande de vaccins contre la grippe H1N1, a annoncé dimanche un responsable du ministère de la Santé. «Nous avons transmis nos préoccupations au fournisseur qui les a comprises et nous sommes actuellement en discussion sur les clauses du contrat» pour que soient livrées 5 millions de doses et pas 20 millions», a déclaré à la radio publique le responsable du centre de référence de la grippe H1N1 en Algérie, Fawzi Derrar, en précisant que l’Algérie avait déjà reçu 2,5 millions de doses. L’Algérie avait commandé au départ vingt millions de doses mais la population, et particulièrement les personnels de santé, «n’a pas adhéré» à la campagne de vaccination qui a débuté fin décembre, selon ce responsable. Il a également mis en avant les «données épidémiologiques» relevées dans le pays et faisant état d’un déclin de la maladie pour justifier la baisse de la commande. Le dernier bilan officiel du ministère de la Santé faisait état le 8 janvier de 54 morts pour un total de 808 cas confirmés de cette grippe. Vendredi, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait signalé que la grippe pandémique H1N1 continuait de décliner partout dans le monde mais avait encore fait 463 morts supplémentaires en une semaine. Son dernier bilan faisait état d’«au moins 15.174 morts» depuis l’apparition du virus en mars-avril 2009.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *