L’ALSC multiplie ses actions

L’ALSC multiplie ses actions

La Journée nationale contre le cancer en est à sa troisième année. Initiée par l’Association  Lalla Salma de lutte contre le cancer (ALSC), la Journée du 22 novembre  est une occasion pour mettre en relief le combat vaillant et tenace mené par ladite instance afin de lutter contre cette pathologie et venir en aide à plus de 30.000 personnes diagnostiquées chaque année au Maroc. En cette circonstance, SAR la Princesse Lalla Salma, présidente de ALSC et ambassadrice de bonne volonté de l’OMS, accompagnée de leurs Altesses Royales la Princesse Ghida Talal et la Princesse Dina Mired de Jordanie, respectivement présidente et directrice générale de la Fondation «King Hussein du cancer» à Amman, a présidé, samedi 21 novembre 2009 plusieurs cérémonies. De ce fait, une convention cadre visant à développer la formation et la recherche dans le domaine du cancer a été signée entre l’ALSC et le Centre hospitalier universitaire de Vaudois Lausanne. SAR la Princesse Lalla Salma a présidé également la remise d’attestations à certains participants aux différents stages et formations organisés par l’ALSC. Ces formations, qui ont eu lieu aussi bien au Maroc qu’à l’étranger, ont ciblé environ 500 professionnels du champ médical. Par la même occasion, SAR la Princesse Lalla Salma a procédé à la remise du Prix national 2009 de l’ALSC au mécène iraquien Nizar Al Nakeeb ainsi que le Prix international 2009 de l’ALSC au professeur Jean Lemerle, cancérologue pour enfants et adultes, engagé dans l’amélioration de la qualité des soins pour les petits patients atteints de cancer.
Par ailleurs, la journée du samedi a été couronnée par la remise d’attestations relatives au Concours national «Collèges et lycées sans tabac» au Lycée Moussa Ibn Noussair de Khémisset et au collège Anassi de Sidi Bernoussi (Casablanca). La célébration de la Journée  nationale contre le cancer est adossée, cette année, à la mise en place du Plan national de prévention et de contrôle du cancer, conformément à la stratégie de l’OMS. Ce plan, lancé récemment à Paris par SAR la Princesse Lalla Salma, tend à réduire la morbidité et la mortalité dues au cancer. La stratégie d’intervention dudit plan porte sur plusieurs composantes, dont la prévention, le dépistage, la prise en charge, les soins palliatifs, la communication et la mobilisation ainsi que la législation et la réglementation. À la veille de cette journée, SAR Lalla Salma a procédé, mercredi 4 novembre 2009, au lancement du programme d’accès aux médicaments au profit des patients démunis. Cette action de grande envergure est l’aboutissement de trois années de réflexion et de travail entre l’ALSC, le ministère de la Santé, les CHU et les laboratoires.  Après examen des critères socio-économiques et des dossiers médicaux, une commission dûment habilitée se chargera de statuer rapidement sur l’éligibilité de chaque patient. Ainsi, les traitements anticancéreux seront pris en charge. Seul un montant forfaitaire unique de 150 DH sera demandé aux patients. Une initiative qui a égayé le cœur d’une grande marge de la population cancéreuse souffrant en silence dans les quatre coins du Royaume.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *