L’amazigh sera écrit en Tifinagh

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a accédé à la recommandation de l’Institut Royal de la Culture Amazigh (IRCAM) relative à l’adoption du caractère « Tifinagh » pour la graphie Amazigh, annonce lundi un communiqué du Cabinet royal.
Le Souverain a accédé à cette recommandation, dans la mesure où elle répond aux impératifs de la sauvegarde de l’intégrité de l’Amazighité dans ses manifestations séculaires, historiques et culturelles, et qu’elle s’inscrit dans la spécificité identitaire marocaine, indique le communiqué dont voici le texte: « En conformité avec les dispositions du Dahir créant et organisant l’Institut Royal de la Culture Amazigh, le Recteur de cette Institution, le Pr. Mohamed Chafik, a soumis à la Haute Appréciation de Sa Majesté le Roi, que Dieu l’Assiste, l’avis rendu par le Conseil d’Administration de l’Institut recommandant l’adoption de l’alphabet « Tifinagh » en matière de graphie Amazigh. Profondément convaincu que l’Amazighité appartient à tous les Marocains, sans exclusive, Soucieux d’en assurer la promotion, en tant qu’affluent constitutif de l’identité marocaine qui puise sa force dans son unité, sa cohésion dans l’attachement à la religion musulmane tolérante et généreuse et sa richesse dans la diversité de ses composantes multiples et dans son ouverture sur les époques et les cultures, Sa Majesté Amir Al Mouminine – que Dieu l’Assiste – puisant dans les vertus de la Choura, a procédé à des consultations élargies au sujet de cet avis auprès d’éminentes personnalités nationales responsables, dont notamment le Premier Ministre, le président de la Chambre des représentants, le président de la Chambre des conseillers ainsi que les leaders des partis politiques représentés au Parlement.
Au terme de ces consultations et soucieux de promouvoir la culture Amazigh dans le cadre de la consolidation du projet de société démocratique, autour duquel se mobilisent tous les Marocains, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, tenant compte des valeurs et constantes nationales sur lesquelles Sa Majesté a toujours insisté, notamment dans les discours Royaux du 30 juillet 2001 et d’Ajdir du 17 octobre 2001, Et en vertu des dispositions du Dahir portant création de l’Institut Royal de la Culture Amazigh, Sa Majesté le Roi, que Dieu le préserve, a accédé à la recommandation de l’IRCAM, dans la mesure où elle répond aux impératifs de la sauvegarde de l’intégrité de l’Amazighité dans ses manifestations séculaires, historiques et culturelles, et qu’elle s’inscrit dans la spécificité identitaire marocaine.
Sa Majesté le Roi a rendu hommage à l’action réfléchie et constructive conduite par l’IRCAM depuis sa création et a, par ailleurs, donné Ses Hautes Directives à cette institution nationale, pour qu’elle se penche sur les voies et moyens les plus appropriés à même de concrétiser la graphie de l’Amazigh en caractère « Tifinagh « , et ce en parfaite coordination avec les institutions et les instances nationales concernées, chacune dans son domaine de compétence ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *