L’aménagement de la baie d’Agadir entre dans sa phase opérationnelle

Cent treize millions de DH ont été récemment versés aux expropriés du projet de l’unité de Taghazout qui s’inscrit dans le cadre de l’aménagement de la baie d’Agadir. Provenant de la première tranche de 117 millions de DH sur un coût global de 270 millions de DH, versée par le Fonds Hassan II pour le développement économique et social, ce montant couvre les indemnités et les intérêts de retard arrêtés au 31 décembre 2000. Il concerne des terrains Habous, des terrains privés, le domaine privé de l’Etat, le domaine public de l’Etat et le domaine forestier. Les indemnités d’expropriation relatives aux terrains privés et aux terrains publics et privés de l’Etat ainsi que les intérêts y afférents au 31 décembre 2000 ont été consignés par la Société nationale d’aménagement de la baie d’Agadir (SONABA) le 1er mars 2001, auprès de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG). Il s’agit d’un montant de 90.240.176,95 DH. Ces indemnités comprennent les terrains privés (56.893.635,05 DH) et des terrains publics ou privés de l’Etat (33.346.541,90 DH). Cependant, les indemnités pour le domaine forestier, soit quelque 23.067.200,82 DH, ne sont pas encore consignées à la CDG et ce en attendant le désintéressement des éventuels usufruitiers. Il est à souligner que les indemnités à servir aux usagers de ces terrains ont été fixées par la commission locale d’expertise lors de sa réunion du 26 septembre 2001 pour un montant total de 6.950.271,00 DH soit 15.000 DH l’hectare. Une opération de recensement des usufruitiers est en cours par une commission composée des autorités locales et de l’Administration des eaux et forêts. Pour ce qui est de la procédure de déconsignation des indemnités au profit des ayants droit, la procédure a été entamée, et à ce jour, 25 propriétés concernant 27 ayants droit et représentant un montant total de 9.093.102,90 DH, ont fait l’objet de déconsignation des indemnités par la CDG au profit de ces ayants droit. Soulignons que le projet de l’aménagement de l’unité de Taghazout situé à la préfecture d’Agadir Idda-Outanane, couvre une superficie de 686 hectares pour un investissement estimé à 10 milliards de DH, générant 30.000 emplois directs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *