Lamya Bouziane : «Nous amènerons les jeunes à changer de comportement»

Lamya Bouziane : «Nous amènerons les jeunes à changer de comportement»


ALM : Présentez-nous l’Association marocaine des jeunes usagers de la route
Lamya Bouziane : L’Association marocaine des jeunes usagers de la route (AMJR) est une association créée par des ingénieurs et élèves ingénieurs de l’Ecole Hassania des travaux publics en 2005 et qui se fixe comme objectif la sensibilisation des jeunes aux dangers de la route afin de diminuer le taux extrêmement élevé des accidents de la circulation dans notre pays. Elle vient ainsi répondre au besoin pressant d’impliquer les jeunes dans les efforts de la prévention routière. Elle s’adresse par ses actions à un public jeune se situant principalement dans la tranche d’âge de 15 à 28ans. Depuis avril 2007, l’association est ambassadrice des Nations unies pour la sécurité routière des jeunes au Maroc.
 
L’Association marocaine des jeunes usagers de la route organisera prochainement une rencontre avec différents acteurs de la société civile. Dans quel cadre s’inscrit cet événement ?
Nous organisons un témoignage-débat à l’occasion de la Journée mondiale à la mémoire des victimes des accidents de la route, le 11 novembre 2009, que nous avons baptisé «Une vie, un accident, un drame». Cet événement fait partie d’une suite d’événements organisés dans le cadre de la mise en œuvre de la Déclaration mondiale des jeunes pour la sécurité routière. Cette déclaration a été rédigée et adoptée par 400 ambassadeurs, dont nous faisons partie, lors de la première assemblée mondiale pour la sécurité routière des jeunes au siège des nations unies à Genève.
 
Quels sont les principaux objectifs que vous ambitionnez d’atteindre à travers cet événement ?
À travers cet évènement, nous voulons rendre hommage aux victimes des accidents de la route. Nous ambitionnons d’attirer l’attention de l’opinion publique sur la gravité de la situation et la nécessité d’agir. Des personnalités seront présentes parmi nous à cet évènement. Des célébrités du monde du spectacle et du sport assisteront ainsi que des centaines de jeunes venus spécialement pour soutenir les victimes de nos routes. Cette rencontre sera la meilleure occasion pour nous de sensibiliser les citoyens marocains, et plus spécialement les jeunes, et les amener à un changement de comportement sur les routes.
 
Quelles sont les autres actions menées par votre association? Et que projetez-vous de faire en perspective ?
L’AMJR a déjà organisé plusieurs manifestations de grande envergure. Entre 2006 et 2007, nous avons effectué une tournée dans les grandes écoles d’ingénieurs et les universités de Casablanca et  de Rabat, qui a porté le nom : «Sécurité routière, je m’engage» .
Nous avons également organisé une course à pied, le 17 février 2008, à Casablanca que nous avons baptisée «La 1ère course contre les accidents» et qui avait réuni 2.500 étudiants des lycées et collèges du Grand Casablanca. Pour cette année et à l’hommage qui sera rendu aux victimes des routes le 11 novembre 2009 au centre des conférences de l’Ecole Hassania des travaux publics, nous organiserons «La 2ème course contre les accidents» et ce le 14 février  2010 à Casablanca.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *