L’art au service de l’entente réciproque

Le théâtre se met au service de la compréhension mutuelle entre les jeunes marocains et américains. Un programme de formation d’une année sur l’écriture de pièces de théâtre vient d’être lancé au profit des jeunes lycéens des deux pays. Ce programme qui a pour objectif la promotion des échanges culturels entre les jeunes de Casablanca et ceux de Chicago à travers l’art est initié par l’Association du jumelage Casablanca-Chicago dans le cadre de ses activités culturelles et artistiques. «Il s’agit de la troisième édition du programme Playwright. Cette édition comporte plusieurs nouveautés. En premier lieu, l’événement est désormais baptisé « The Global Voices » ou voies internationales. Des artistes marocains y participent. Ils sont encadrés par des professeurs qui parlent la langue anglaise et par des professionnels du théâtre et des comédiens marocains», explique Boubker Mazoz, président de cette association.    
Les bénéficiaires de ce programme sont les élèves du lycée Ben M’sik, jumelé avec le lycée Walter Payton, et du lycée Mohammed VI de Sidi Moumen, jumelé avec le lycée Carl Schurz high school. «Près d’une soixantaine de jeunes marocains vont s’initier aux techniques de l’écriture théâtrale en langue anglaise. Alors que les élèves américains vont se familiariser avec celles utilisant la langue française. Une occasion pour les uns et les autres de s’exprimer librement sur leurs préoccupations, de transmettre leur culture et leurs valeurs», ajoute M. Mazoz. Ce programme entamé en 2005 s’est assigné effectivement comme objectif de permettre aux jeunes bénéficiaires de mieux comprendre les cultures, les traditions et les valeurs des uns et des autres. Et par la même occasion d’améliorer leur pratique des langues anglaise et française par le biais du théâtre.  Pour se faire, une fois les pièces théâtrales écrites, les deux parties échangeront leurs scripts. Ainsi les élèves américains interpréteront les pièces écrites par leurs pairs marocains et vice-versa.
La pièce de théâtre écrite par les jeunes marocains sera interprétée au Pegasus Players Theater à Chicago, qui a bénéficié, pour la première fois, d’une subvention du département d’Etat américain suite au succès de ce programme au Maroc.  Pour développer davantage cet événement, l’Association du jumelage Casablanca-Chicago organisera l’année prochaine des ateliers d’écriture de pièces de théâtre en langue arabe au profit des lycéens américains.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *