L’Association Lalla Salma s’engage à fond

L’Association Lalla Salma s’engage à fond

S.A.R. la Princesse Lalla Salma a présidé, samedi 4 février à Rabat, la cérémonie de signature d’une convention de partenariat entre l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer et le ministère de la Santé. Cet accord s’inscrit dans le cadre de la stratégie de l’association, qui est basée sur le renforcement de la coopération avec tous les acteurs de la société.
En vertu de cette convention, l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer et le ministère de la
Santé se sont engagés à travailler ensemble pour lutter efficacement contre cette maladie qui sévit au Maroc. En effet, le cancer constitue un problème de santé publique. Selon le ministère de la Santé, entre 30.000 à 54.000 nouveaux cas sont recensés chaque année. Et le taux de prévalence se situe entre 150 à 180 cas pour 100.000 habitants. Par ailleurs, il a été convenu d’élaborer annuellement un programme d’action commun qui fera l’objet de suivi et d’évaluation par un Comité conjoint de coordination.
Cette convention porte sur l’amélioration de la qualité et l’accès aux soins pour les personnes atteintes de cancer. Elle a également pour objectif de procurer l’aide et l’assistance nécessaires aux patients démunis et à leurs familles. Des campagnes de sensibilisation, d’information et d’éducation auprès du grand public sur les facteurs à risque de cette maladie figurent parmi les actions de proximité prévues. En outre, la convention de partenariat porte également sur l’aide pour le renforcement des infrastructures sanitaires. La création de nouveaux établissements sanitaires, l’équipement et le renforcement des centres spécialisés à travers tout le Royaume constituent des priorités de la stratégie de l’Association Lalla Salma, qui vise à contribuer davantage au développement de la formation, de la recherche médicale et de transfert de connaissances dans le domaine de la cancérologie.
L’association de Son Altesse royale, dont les activités ont été lancées en novembre 2005, ambitionne d’atteindre un taux de prise en charge très élevé des personnes souffrant du cancer et d’un taux de dépistage précoce important. Elle prévoit ainsi, dans son programme, plusieurs actions orientées vers la création, entre autres, des espaces d’hébergement temporaire, des maisons de vie pour héberger les malades et les familles de ces derniers hospitalisés vivant loin des centres anti-cancéreux. Des projets ambitieux qui profiteront aux malades dont le nombre ne cesse d’augmenter d’année en année.
L’organisation prévoit de contribuer à la création d’au moins un centre d’oncologie par région, dans cinq ans, de centres anti-douleur et de soins palliatifs.
Rappelons qu’en novembre 2005, Son Altesse royale la Princesse Lalla Salma a inauguré la première unité de greffe de la moelle pour enfants et adultes au Maroc, au service d’hématologie et oncologie pédiatrique relevant de l’hôpital 20 Août du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Casablanca.
Par la même occasion, elle a procédé à la pose de la première pierre pour la construction d’un centre d’hébergement provisoire pour les malades ainsi que pour leurs familles. Son Altesse royale a également procédé à la pose de la première pierre pour la construction du Centre d’évaluation et de traitement de la douleur à l’Institut national d’oncologie (INO) à Rabat.
La réalisation de ce projet, dont la durée prévue pour les travaux de construction est de 12 mois, nécessitera une enveloppe budgétaire de plus de 9.467.000 dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *