L’Assurance maladie obligatoire pour 260.000 étudiants: Qui pourra en bénéficier ?

L’Assurance maladie obligatoire pour 260.000 étudiants: Qui pourra en bénéficier ?

Ce sont au total 460.000 étudiants qui devront bénéficier de l’Assurance maladie obligatoire (AMO) sur les cinq années à venir. L’information a été dévoilée ce dimanche à Rabat par la ministre déléguée auprès du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Jamila El Moussali. Celle-ci a fait également savoir que l’année universitaire 2015-2016, pas moins de 260.000 étudiants pourront profiter de ce système. Sur quels critères y seront-ils éligibles et quels sont les soins couverts par l’AMO ?

Réponses.
Il y a quelques jours de cela, la bonne nouvelle concernant l’adoption du projet de loi 12-116 par la Chambre des représentants a été annoncée en fanfare aux étudiants. Ces derniers pourront désormais bénéficier d’une couverture médicale. Aujourd’hui, le ministère de tutelle revient sur la question pour préciser que cette année, les bureaux de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS)  s’apprêtent à accueillir 260.000 dossiers d’inscription à l’AMO consacrée aux étudiants. En marge de sa participation à la 8e session de l’académie des futurs cadres, Jamila El Moussali a précisé que ce système s’inscrit, entre autres, «dans le cadre des initiatives prises par le ministère dans le but de garantir la protection sociale et d’améliorer l’enseignement universitaire».

Outre les soins médicaux, les actes chirurgicaux, les services des laboratoires d’analyses médicales, la radiologie et les échographies, l’AMO consacrée aux étudiants englobe tout ce qui est relatif aux soins fonctionnels, aux poches de sang humain et ses dérivés, aux lunettes de vue, aux soins dentaires ainsi qu’aux services de rééducation fonctionnelle et de réadaptation médicale et des services paramédicaux. Il est à préciser dans ce sens que ces prestations médicales seront dispensées dans les hôpitaux publics et les cliniques privées. Si l’on se base sur la loi 12-116, ce système auquel le gouvernement a consacré près de 110 millions de dirhams est accessible sous plusieurs conditions.

Les étudiants désirant bénéficier de l’AMO doivent être âgés de moins de 30 ans, ils ne doivent pas être bénéficiaires d’autres couvertures médicales et ne peuvent pas céder ou faire bénéficier quelqu’un d’autre de cette assurance. Selon la loi en question, sont éligibles à ce système également les étudiants qui poursuivent leurs études dans des classes préparatoires leur permettant l’accès aux grandes écoles et ceux inscrits dans un établissement rattaché ou sous la tutelle d’un secteur ministériel.

Quant aux étudiants des centres de formation professionnelle, ladite loi précise qu’ils doivent au moins être détenteurs d’un baccalauréat où d’un diplôme équivalent. A noter que ceux poursuivant des études techniques spécialisées peuvent à leur tour bénéficier de l’AMO sous conditions. Toutefois, en cas de rupture des études dans un délai dépassant les six mois sans justificatifs valables, l’AMO ne sera plus effective et les soins ne seront de ce même fait plus pris en charge par la CNSS.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *