L’autisme touchera plus de 560.000 Marocains

L’autisme touchera plus de 560.000 Marocains

Le Maroc à l’instar des autres pays dans le monde célèbre ce samedi 2 avril la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. A cette occasion, l’association Vaincre l’Autisme lance une campagne médiatique qui se déroule du 25 mars au 7 avril. Sous le thème «Sans diagnostic on est encore plus autiste», cette campagne se focalise sur deux axes majeurs à savoir l’importance du diagnostic précoce et le développement de la recherche. Au Maroc, cette pathologie touche 340.000 personnes dont 108.000 enfants soit 6.400 naissances par an. Selon M’Hammed Sajidi, président de l’association, cette maladie affectera dans les années à venir plus de 560.000 Marocains faute d’accès au dépistage, diagnostic et prise en charge. Pour combattre cette maladie, Vaincre l’Autisme appelle les autorités publiques et sanitaires à prendre des mesures fermes. «Le gouvernement marocain doit aujourd’hui s’engager et annoncer sa politique pour remédier au grave problème de santé publique qu’est l’autisme», souligne un communiqué de l’association. Vaincre l’Autisme a décidé cette année d’appuyer sa campagne sur le portrait symbolique d’Ibrahim, un petit garçon autiste. A travers ce cas, l’association souhaite montrer que sans diagnostic, cet enfant restera exclu car il pourra ni apprendre ni communiquer. Et par conséquent, il ne pourra jamais jouer avec les enfants de son âge. D’où l’importance du dépistage précoce. Sans ce premier pas, l’enfant autiste s’enfoncera davantage dans la maladie faute d’une prise en charge adaptée. L’accès au diagnostic est un véritable parcours du combattant. Dirigés tantôt vers un pédiatre, un neurologue, un pédopsychiatre ou un neuropsychologue, les parents mènent un parcours désespérant, épuisant et parfois surréaliste pour trouver des explications concernant les symptômes que présentent leurs enfants. Il est important de noter que les médecins et les pédiatres n’ont pas accès à une formation suffisante sur l’autisme dans leur cursus initial. Pour faire face à cette situation, l’association a ainsi prévu d’organiser des formations par les membres de son Comité scientifique international au profit des professionnels de la santé. Vaincre l’Autisme envisage également la mise en place d’un diplôme universitaire autisme au sein de la Faculté de médecine et de pharmacie de Fès. L’association va plus loin en se focalisant sur le développement de la recherche pour découvrir les causes, les symptômes et les traitements de l’autisme. Ainsi, une équipe de recherche sur l’autisme à la Faculté de médecine de Fès est en cours de création. Ce groupe de recherche qui deviendra pionner en la matière sera accrédité par le prochain Conseil de Faculté en mai 2011. Par ailleurs, l’association poursuit son soutien aux familles et professionnels à travers la mise en place des rencontres de l’Espoir. Celles-ci sont organisées un vendredi par mois au sein du Centre de référence Autisme (CRA) de Fès et un samedi par mois au sein de l’Institut Pasteur. Pour rappel, l’Autisme est une maladie neurologique et génétique qui affecte le fonctionnement du cerveau, le système immunitaire et biologique. Elle altère les capacités de reconnaissance des expressions, des codes sociaux, affectifs et génère une hypersensibilité émotionnelle et des troubles du comportement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *