Le Caire : Hommage à S.M. Mohammed VI

L’ordre du jour de cette session, présidée par le ministre koweïtien des AE, porte notamment sur l’examen des moyens de soutenir l’Intifada, de la question d’Al Qods et de la multiplication des colonies israéliennes sur les opportunités de paix au Proche-orient. Les débats porteront sur les questions qui seront soumises au prochain sommet arabe, prévu les 27 et 28 mars à Beyrouth. En particulier l’initiative du prince héritier Abdellah ben Abdelaziz d’Arabie saoudite de normalisation des relations arabes avec Israël en échange de son retrait de tous les territoires arabes occupés.
Les ministres se pencheront également sur la situation du Golan syrien, du sud du Liban, en Somalie, au Soudan, dans les îles Comores et l’occupation de trois îles émiraties par l’Iran ainsi que le boycott d’Israël et la lutte contre la contrebande des produits et marchandises en provenance d’Israël. Autant de volets, objets de débats et de discussions.
De son côté, M.Benaissa a informé le conseil de la Ligue arabe, que SM le Roi Mohammed VI, en sa qualité de président du Comité Al Qods, a adressé des messages urgents aux représentants de la communauté internationale, les exhortant à intervenir d’urgence pour arrêter les massacres perpétrés par les forces d’occupation israéliennes contre le peuple palestinien.
Le chef de la diplomatie marocaine qui préside la délégation de son pays aux travaux de la 117ème session ordinaire du conseil de la Ligue arabe, a indiqué que SM le Roi a décidé d’adresser des messages urgents à MM. George Walker Bush, président des Etats-unis d’Amérique, Vladimir Poutine, président de la fédération de Russie, à M. José Maria Aznar, chef du gouvernement espagnol, président en exercice du conseil européen, au Secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, et à S.S le Pape Jean Paul II. Dans ces messages, SM le Roi dénonce avec vigueur le recours systématique à l’action militaire par Israël. S’obstinant à faire prévaloir la logique de la force et à imposer la politique du blocus contre le peuple palestinien, l’Etat hébreu provoque des tragédies et des souffrances humaines inacceptables et exacerbe les sentiments de frustration et de désespoir parmi la population palestinienne.
Le souverain constate, par ailleurs, que cette escalade coïncide avec certaines initiatives visant à rétablir la sécurité et la paix dans la région. SM le Roi regrette que cette aggravation de la situation intervienne alors que l’importante initiative du prince héritier du royaume frère d’Arabie saoudite, son altesse royale le prince Abdellah ibn Abdelaziz suscite des réactions positives et que les pays arabes préparent activement le sommet de Beyrouth.
SM le Roi exhorte les chefs d’Etat et hauts responsables destinataires des messages royaux à prendre les mesures énergiques nécessaires en vue d’une reprise immédiate des négociations de paix sans conditions ni préalables. Et ce, sur la base des acquis réalisés depuis la conférence de Madrid et en particulier les accords signés et les engagements souscrits par les parties israélienne et palestinienne.
Le souverain relève, à cet égard, l’importance des recommandations du rapport Mitchell et la pertinence des mesures préconisées par le plan Tenet. Ces messages ont été hautement appréciés par la quasi totalité des membres du Conseil des ministres arabes des AE.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *