Le CCDH et le ministère de l’Emploi signent une convention de partenariat

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Jamal Rhmani, et le président du Conseil consultatif des droits de l’Homme (CCDH), Ahmed Herzenni, ont procédé, lundi à Rabat, à la signature d’une convention de coopération et de partenariat entre le département de l’emploi et le CCDH. Cette convention, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations de l’Instance Equité et Réconciliation (IER), permettra au ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle de contribuer à l’application des programmes de réparation individuelle et communautaire. Le ministère s’engage également, en vertu de cette convention, à faciliter l’accès des victimes et leurs ayants droit à la formation et à la formation continue, aux services de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), ainsi qu’aux autres institutions publiques sous tutelle du ministère, et à donner la priorité aux régions concernées par le programme de réparation communautaire dans ses projets d’investissement. Le CCDH s’engage, quant à lui, à préparer les études et propositions concernant la réhabilitation des victimes et la réparation des préjudices, à participer aux programmes de formation des cadres du ministère de l’Emploi concernant l’axe approche droit et à organiser des manifestations en coopération avec le ministère pour la promotion de la culture des droits de l’Homme. Intervenant à cette occasion, M. Rhmani a affirmé que les régions concernées par le programme de réparation communautaire bénéficieront d’un intérêt particulier et ce à travers le renforcement du système de formation professionnelle dans ces régions et la création de guichets et d’antennes de l’ANAPEC.
Il a relevé que la convention signée en 2007 entre le gouvernement, le CCDH et la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) a bénéficié jusqu’à présent à 2.094 victimes des violations graves des droits de l’homme, soulignant que la convention conclue entre son département et le CCDH contribuera à l’accélération du rythme de mise en œuvre des recommandations de l’IER ainsi que des objectifs de la convention passée entre le gouvernement, le CCDH et la CNOPS. Ont pris part à cette cérémonie, le secrétaire général de la Primature, le directeur de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), le secrétaire général du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle et le secrétaire général du CCDH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *