Le certificat d’études primaires rétabli

Le ministère de l’Education nationale a décidé d’organiser des examens pour l’obtention du certificat d’études primaires à partir de l’année scolaire en cours. Selon le ministère, cette décision s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre de la réforme globale du système d’enseignement. Pour les candidats réguliers, ce rétablissement de l’examen aura lieu sous forme d’épreuves écrites unifiées à l’échelle provinciale au terme de la sixième année d’études primaires dans les matières de langues arabe et française, d’éducation islamique et de mathématiques et de compositions écrites unifiées dans les matières sociales et scientifiques à la mi-année scolaire au niveau de chaque école primaire.
Les notes de contrôle permanent pour toutes les matières au programme de la sixième année sont comptées pour le brevet. Les candidats libres devront se soumettre à un examen écrit unifié à l’échelle de la province dans toutes les matières et sont dispensés des examens de la mi-année scolaire et du contrôle continu.
Pour les réguliers, ces examens sont ouverts aux effectifs inscrits à la sixième année du cycle des études primaires des établissements d’enseignement publics et privés, aux candidats ayant bénéficié de cours d’enseignement non réglementaire et aux personnes intégrées à la sixième année du cycle primaire.
Concernant les candidats libres, les examens sont ouverts aux personnes de plus de 16 ans, non scolarisées et n’ayant pas bénéficié de cours d’éducation non réglementaire. Pour réussir, les candidats réguliers doivent obtenir une moyenne d’au moins 5 sur 10 du total des notes des épreuves écrites unifiées à l’échelle provinciale, des compositions écrites unifiées de la mi-année scolaire au niveau de chaque établissement et du contrôle permanent. Les candidats libres doivent obtenir une moyenne d’au moins 5 sur 10 des notes des examens écrits unifiés au niveau de la province.
La moyenne est calculée sur la base d’un coefficient 1 pour les épreuves écrites unifiées à l’échelle provinciale, 1 pour les compositions écrites unifiées au niveau de l’école et 2 pour la moyenne annuelle des notes de contrôle permanent.
La nouvelle version des examens pour l’obtention du certificat d’études primaires constitue un maillon essentiel de la réforme globale du mode d’évaluation scolaire au niveau de l’ensemble des cycles d’enseignement et un nouveau pas sur la voie de la réforme du système d’éducation, ajoute le communiqué.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *