Le changement des dates de vacances vu par les parents

Les étudiants du cycle supérieur ont pris leurs vacances en fin de décembre dernier. Ceux du cycle fondamental et secondaire étaient également partis en vacances. Mais, cette année scolaire, l’arrêt des cours n’était pas pendant les mêmes périodes. Changement qui a eu des répercussions sur les programmes de voyage des familles.
Du côté du ministère, la disparité s’explique par le fait que les vacances sont programmées en prenant en compte la spécificité de chaque secteur. Les parents et les tuteurs interprètent le changement en question autrement. « Je pense que l’ancien système était mieux réparti dans le temps pour tous les cycles, tout le monde prenait ses vacances en même temps. L’ancienne formule nous permettait d’organiser nos voyages pendant les vacances de fin d’année et du printemps. Cette année, je n’ai pas pu voyager, car mes enfants n’étaient pas en vacances pendant la même période que moi», souligne Ahmed O. 42 ans, instituteur, père de famille.
Le décalage des vacances dans le nouveau système n’existe pas uniquement entre les cycles de l’enseignement, supérieur, fondamental et secondaire, mais la disparité est de mise pour le même cycle, à savoir le secteur privé et public. En outre, l’intervalle séparant les arrêts des cours est parfois court. La fin du mois dernier, les étudiants et les élèves sont partis en vacances. Quatre, six ou sept jours, selon les cycles et les secteurs, bien entendu. Et dans moins d’un mois, le 23 janvier, ils seront en vacances.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *