Le CHU d’Agadir réalisé à 32 %

Le CHU d’Agadir réalisé à 32 %

Il a nécessité un investissement de près de 2,33 milliards de DH

Le CHU sera réalisé sur une superficie totale de 30 hectares dont 127 mille mètres carrés couverts.

Lancés en  juin 2018, les travaux de construction du Centre hospitalier universitaire (CHU) d’Agadir battent actuellement leur plein et enregistrent un taux de réalisation  de 32 %.

Le CHU d’Agadir, financé par le budget général de l’Etat, nécessite un investissement de près de 2,33 milliards DH réparti entre 1,2 milliard DH pour les travaux, 110 millions de DH pour les études techniques et un milliard DH pour les équipements,  et sera réalisé sur une superficie totale de 30 hectares dont 127 mille mètres carrés couverts.

Ce dernier se compose de  trois pôles : pôle mère-enfant, pôle médico-chirurgical, pôle d’excellence, ainsi qu’un bloc opératoire comportant 17 salles chirurgicales centrales et une salle de brûlés graves, à cela s’ajoutent des laboratoires, une unité de télémédecine, des services de formation, et un centre de simulation et d’autres dépendances administratives et techniques.

Le Centre hospitalier universitaire d’Agadir permettra d’élargir la capacité litière et de s’ériger ainsi en locomotive du renforcement de l’offre sanitaire dans la région du Souss-Massa, et les régions du Sud en général, et permettra de doter la région d’un nouveau pôle sanitaire et médical de référence en matière de soins, de formation et de recherche au service du développement régional.

Ce projet d’une capacité de 867 lits,  et qui devra ouvrir ses portes d’ici la fin de l’année prochaine, sera renforcé grâce à l’hôpital psychiatrique d’Agadir, qui dispose de 120 lits, et dont les travaux de construction ont été lancés vendredi dernier  par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, ainsi qu’à la faveur de l’hôpital d’oncologie qui affiche une capacité de 26 lits.

Pour les détails, en termes de capacité d’accueil, ces composantes se répartissent entre le service d’oncologie (26 lits), les urgences et soins intensifs (68), les spécialités chirurgicales (210), les spécialités médicales (210), la psychiatrie (120), la pédiatrie (78), la gynécologie obstétrique (90 lits et 16 salles d’opération) et un hôpital de jour (30 lits).

Pour rappel, ce projet jouit d’un emplacement idéal au nord d’Agadir sur l’autoroute menant vers Marrakech et des facilités d’accès aux moyens de transport, ainsi que de sa proximité de la ville d’Agadir et de la région, du centre de la commune urbaine, de la Faculté de médecine qui a déjà ouvert ses portes et du Grand stade d’Agadir. Ce projet s’inscrit dans le cadre des directives royales visant la mise en place et l’équipement de  CHU à Tanger, Rabat, Agadir et Laâyoune.

La région Souss-Massa  qui couvre 7,6%  du territoire national et compte 7,9 % de la population du pays, dispose de 12 hôpitaux (dont un seul hôpital régional) avec une capacité d’accueil de 2.241 lits, soit un taux en deçà de la moyenne nationale. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *